Publicité
2 septembre 2016 - 11:00 | Mis à jour : 5 septembre 2016 - 20:34

La Chambre de commerce lance une campagne d’achat local

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 3

Le 1er septembre, la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup a donné le coup d’envoi de la deuxième phase de son programme d’achat local. «L’achat local pour nous, c’est la porte d’à côté», a mentionné Pascale St-Amand, responsable Service aux membres, lors du dévoilement effectué dans les locaux nouvellement réaménagés de l’entreprise MonBuro.ca.

La Chambre de commerce prévoit un investissement se situant entre 15 000 $ et 30 000 $ pour cette campagne de promotion grand public utilisant les médias traditionnels et sociaux. Le slogan «la porte d’à côté» laisse entrevoir la proximité, la relation qu’on développe avec ses voisins.

«Nous savons pertinemment que les habitudes de consommation ont changé et il faut toujours innover pour rejoindre les différentes clientèles. Nous devons nous adapter à cette réalité, changer nos méthodes et les commerçants aussi doivent emboiter le pas s’ils veulent rester dans la course», a commenté Hugo Dubé, président de la Chambre de commerce. «Nous voulions faire quelque chose de différent, éduquer les gens aux nouvelles pratiques de vente. Nous pouvons être très fiers de ça à Rivière-du-Loup», a poursuivi M. Dubé en lien avec la première phase du programme.

D’ailleurs comme ce fut le cas dans cette première phase du programme d’achat local, l’organisme continuera d’offrir à ses membres des formations en fonction des besoins exprimés, que ce soit pour agrémenter l’expérience client, pour favoriser la présence et la vente en ligne ou encore pour la gestion des équipes de travail en contexte de commerce aux détails.

Afin de mettre en place cette deuxième phase, la Chambre de commerce a reçu l’appui de partenaires : la Caisse populaire Desjardins de Rivière-du-Loup, la Ville de Rivière-du-Loup, le CLD de la région de Rivière-du-Loup et le Centre commercial de Rivière-du-Loup. Hugo Dubé a notamment lancé l’invitation aux membres de la Chambre de commerce présents à devenir partenaire de la deuxième phase. Rémi Faucher, propriétaire de MonBuro.ca, a immédiatement répondu oui à cet appel de solidarité pour promouvoir l’achat local.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Salut Curieux,
    je répondrais oui à ta question car les achats fait ici à RDL permettre de maintenir des emplois, qui eux permettent d'autres investissements locaux qui finissent par créer une économie circulaire. De plus, ces entreprises augmentent l'offre de service dans notre région et offrent une diversité qui convient au différent type de clientèle!

    Pascale - 2016-09-06 10:42
  • Ouffff. Le plus bel exemple que la région devrait retenir. Cest la campagne d'achat local établie à St Jean de Dieu depuis deja 2004!!!!!! Qui a fait des petits ici Êt Lâ je crois. Êt Lâ monnaie locale qui A défrayer les journaux du Quebec Îl y a 3 semaines
    Des articles très élogieux à son endroit ( monnaie johannoise). (tellement bien que le gouvernement a dû stopper .. ). Un programme bien organisé qui aidait la région d'ailleurs Quand un gouvernement trop innocent pour soutenir une belle action... Détruit au lieu de soutenir


    Denis - 2016-09-02 16:54
  • Question: Si j'achète au Walmart ou dans une des chaînes du centre commercial, est-ce qu'il s'agit d'un achat local?

    Curieux - 2016-09-02 11:48