Publicité
31 août 2016 - 11:19 | Mis à jour : 14:09

La ministre Hélène David visite le Cégep de Rivière-du-Loup

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

Il y a longtemps qu’un ministre responsable de l’Enseignement supérieur n’avait mis les pieds au Cégep de Rivière-du-Loup, encore moins dans le cadre d’une tournée nationale. De toutes évidences, la ministre Hélène David se démarque de ses prédécesseurs, elle qui était de passage au Cégep de Rivière-du-Loup le mardi 30 aout dernier.

Dans le cadre de sa tournée des cégeps et des universités du Québec, Mme David s’est arrêtée au Cégep de Rivière-du-Loup, où, en plus de visiter des salles de classe, elle a rencontré le personnel de direction, des enseignants, du personnel technique, et aussi des étudiants.

Ces derniers ont pu leur faire part de leurs préoccupations, tant en matière de financement, que de l’avenir de certains programmes, le défi que posera pour encore quelques années la baisse démographique observée dans l’est de la province.

LONGTEMPS

Le directeur général du Cégep, René Gingras l’a admis sans ambages. Il y a longtemps que le Cégep n’avait pas accueilli un ministre responsable de l’Enseignement supérieur.

«Je ne me souviens pas de la dernière fois (rire). Mais c’est positif, on accueille très bien ce genre d’initiative. Mme David prend non seulement le pouls des cégeps et des universités, mais du réseau collégial aussi. On la sent très intéressée», a commenté M. Gingras.

Évidemment, le programme de mobilité étudiante interrégionale a été abordé. «Il a été question de modalités des programmes, car Rivière-du-Loup a des projets à déposer. On la sent réceptive à notre réalité de cégep régional», a confirmé le directeur général.

Selon ce dernier, Mme David s’est dite impressionnée par les liens tissés par l’établissement avec la communauté, notamment au niveau des infrastructures, par exemple avec le centre culturel et le terrain de soccer synthétique.

 

Publicité