Publicité
24 août 2016 - 15:20 | Mis à jour : 30 août 2016 - 09:29

Des soirées-conférences pour les propriétaires forestiers

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Les propriétaires forestiers de la région sont inquiets, l’épidémie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette progresse lentement vers nos territoires. Afin de les informer sur les conséquences de cette attaque de l’insecte destructeur, l’Agence régionale de mise en valeur des forêts privées du Bas-Saint-Laurent offrira gratuitement des soirées-conférences au cours du mois d’octobre.

Celles-ci auront lieu le 5 octobre à la Légion canadienne, 1 Carré Fraser, Témiscouata-sur-le-Lac (quartier Cabano) et le 6 octobre à l’Auberge de la Pointe, salle La Marée, 10, boulevard Cartier, Rivière-du-Loup. La rencontre débutera à 19 h et durera deux heures. Des soirées sont aussi prévues le 12 octobre à Rimouski et le 13 octobre à Sayabec.

Présente sur la Côte-Nord, l’épidémie s’est propagée en Gaspésie et au nord-est du Nouveau-Brunswick. Des nuages de papillons blancs, stade adulte de l’insecte, ont même été captés par des radars météo d’Environnement Canada le 21 juillet dernier, faisant ainsi état d’une grande présence de l’insecte sur ces territoires. L’épidémie a également progressé au Bas-Saint-Laurent, plus particulièrement à l’est du territoire, soulevant ainsi des inquiétudes chez les propriétaires forestiers.

Lors de cette soirée-conférence, le directeur des Services forestiers de l’Agence, Martin Lepage, expliquera entres autres le cycle de vie de l’insecte, l’état de situation sur l’épidémie et les considérations à prendre pour minimiser les pertes de bois. À cet effet, l’Agence prépare un plan d’intervention pour la période 2016-2026. Une synthèse de ce plan sera aussi présentée.

On demande de confirmer votre présence auprès d’Émilie Tremblay, coordonnatrice à l’information, Syndicat des producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent, au 418 723-1939, poste 4506 ou à l’adresse courriel emilietremblay@upa.qc.ca

L’INSECTE LE PLUS DESTRUCTEUR

La tordeuse des bourgeons de l’épinette est l’insecte le plus destructeur des peuplements de conifères de l’Amérique du Nord, elle en consomme le feuillage. Elle revient à tous les 30 à 40 ans. La dernière infection a lâché en 1990 autour de Rivière-du-Loup. On dit la tordeuse des bougeons de l’épinette, mais on devrait plutôt l’appeler tordeuse du sapin, qui va mourir plus facilement. Dans une épidémie sévère, il y a 80% de mortalité des tiges du sapin et 50% de l’épinette blanche. On parle d’une défoliation complète en 4 ou 5 ans. La tordeuse consomme également, mais à degré moindre, l’épinette de Norvège et l’épinette noire.

Publicité

Commentez cet article