Publicité
11 août 2016 - 15:50 | Mis à jour : 15 août 2016 - 20:54

Gaétan Gamache ne se laisse pas distraire

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 6

Le maire Gaétan Gamache ne se laisse pas distraire par l’absence d’au moins 50 % de ses conseillers lors de la dernière séance plénière du lundi 8 aout. «Ce n’est vraiment pas la situation idéale, mais nous avons pris les décisions pour le mieux de la ville avec les gens qui étaient présents. La ville continue à fonctionner et performer», a-t-il déclaré.

Il y a quelques jours, alors que le conseil municipal reprenait le travail après deux semaines de vacances, les conseillers Steeve Drapeau, Mario Bastille et Sylvie Vignet ont réitéré leur opposition au maire Gamache en décidant de ne pas assister à la séance plénière prévue.

À la fin juin, ils avaient tous les trois quitté une séance plénière après que M. Gamache ait, semble-t-il, refuser d’aborder en début de rencontre le manque de communication entre le maire et ses conseillers. Ils avaient déclaré ne pas vouloir travailler dans un environnement où ils ne se sentaient plus écoutés et respectés.

«Un plénier, c’est l’endroit où on doit échanger et débattre entre nous sur les dossiers, entre autres, mais aussi sur la méthode, alors s’il y a des gens qui n’aiment pas la méthode ou le style Gamache, c’est dans un plénier que ce doit être fait », a pourtant réagit Gaétan Gamache, jeudi.

Malgré le peu d’élus présents lors de cette rencontre de cette semaine, le maire estime que celle-ci fut efficace. « Il y avait quelque 40 points à l’ordre du jour. On a échangé, avec les gens présents, sur ces éléments-là. Il y a des conseillers qui ont émis des commentaires par écrit et on en a tenu compte», a-t-il soutenu, rappelant que Rivière-du-Loup n’est pas la seule ville ou municipalité au Québec qui est dans une situation similaire.

«La raison pour laquelle on est élu, c’est pour participer à ces rencontres-là. Je pense que c’est aussi à la population de donner leur point de vue par rapport à ça», a-t-il ajouté.

M. Gamache assure vouloir reconstruire les ponts avec les conseillers, à quelques semaines de sessions de travail importantes, dont celle qui porte sur le budget. Lundi, il avait demandé de rencontrer Mario Bastille, mais le rendez-vous n’a finalement pas pu se produire.

«Je tends la main, je l’ai fait encore cette semaine. Lundi, nous allons nous céduler une rencontre de travail pour voir ce qui est reproché ou ce que les gens aiment moins (…) Ce que je souhaite comme maire, c’est qu’on soit tous présents aux pléniers, même si on n’est pas tous toujours en accord.»

Publicité