Publicité
10 août 2016 - 15:52 | Mis à jour : 16:00

Route 132 à Trois-Pistoles: deux députés péquistes demandent une intervention du MTQ

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 23

La signalisation installée sur la route 132 face à la Fromagerie des Baques n’en finit plus de faire réagir. Cette fois, c’est le député de Rimouski, Harold LeBel et le député de Matane-Matapédia-Mitis, Pascal Bérubé, qui interpellent le ministère des Transports afin d’améliorer la fluidité de la route.

Avec les nouvelles limites de vitesse de la route 132 à Trois-Pistoles et Notre-Dame-des-Neiges, où se côtoient quatre limites successives, soit de 50, 70, 80 et 90 km/h les deux politiciens n’hésitent à présenter le secteur de la route 132 comme un véritable «circuit».

Mais c’est avant tout la dangerosité du passage pour piéton aménagé face à la Fromagerie des Basques qui fait le plus réagir. De nombreux épisodes de congestions ont été rapportés où des files de véhicules s’étendent parfois à plus d’un kilomètre de la traverse piétonnière. Les médias sociaux ont souvent servi d’exutoire à la frustration des automobilistes qui y ont publié de nombreuses photos témoignant de la situation.

«Cette fromagerie est une fierté pour la région, il faut trouver rapidement une solution adéquate à cette problématique», souligne Harold LeBel. De son côté, son collègue Pascal Bérubé souligne qu’en plus de favoriser des dépassements dangereux, les épisodes de congestion «sont loin de favoriser le camionnage et le transport de marchandises essentiels au développement économique de l’est de la région.»

Les deux députés exigent donc de revoir à court terme la signalisation et que le ministère des Transports analyse la fluidité de la circulation sur la route 132 où circulent plus de 12 000 véhicules par jour en saison touristique.

MM. Lebel est Bérubé souligne que la problématique met en exergue le besoin du prolongement de l’autoroute 20 de Notre-Dame-des-Neiges jusqu’à Rimouski.

 

Publicité