Publicité
26 juillet 2016 - 13:09 | Mis à jour : 13:15

Réservoir d’eau potable et centre communautaire

De bonnes nouvelles à Saint-Épiphane

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Renald Côté, maire de Saint-Épiphane, a donné de bonnes nouvelles à ses concitoyens. Les projets de réservoir d’eau potable et de centre communautaire sont en voie de réalisation. «Ça rend le sourire plus facile», a lancé M. Côté à la suite des derniers développements dans ces dossiers.

Après avoir pris la décision d'annuler un appel d'offres concernant la réfection de son réservoir d'eau, la Municipalité a opté pour la construction d'un nouveau réservoir de 430 mètres cubes.

Contrairement à l’ancien qui était hors-terre, le nouveau réservoir sera enfoui dans le sol. «Il reste à définir un endroit», a précisé le maire. Le conseil municipal espère pouvoir le construire près du puits situé à environ deux kilomètres du réservoir actuel. La Municipalité devra également refaire la ligne d’eau. «Il nous faut certaines autorisations», a expliqué M. Côté.

Le projet est évalué entre 1,5 et 2 millions de dollars. Autre bonne nouvelle pour les contribuables, il est admissible au programme d’aide financière conjoint provincial et fédéral. La subvention minimum serait de l’ordre de 83% des travaux admissibles et pourrait atteindre 95%.

La municipalité compte 840 habitants et le réseau d’aqueduc dessert 273 portes, on parle donc d’alimenter en eau potable plus de la moitié de la population de Saint-Épiphane. «Nous espérons que tout ira au plus vite pour nous permettre d’utiliser le nouveau réservoir avant le prochain hiver», a noté Renald Côté. Si ce n’est pas le cas, la Municipalité devra prendre des mesures pour sécuriser son réseau actuel jusqu’en 2017.

CENTRE COMMUNAUTAIRE

La population de Saint-Épiphane ne peut plus utiliser son centre communautaire actuel depuis 2014 en raison de la vétusté du bâtiment. «On a eu le OK, c’est une priorité. Nous recevrons 70% du montant de la construction en subvention de la part du gouvernement provincial», a souligné le maire.

Ce deuxième projet est évalué à 1,5 million de dollars et pourrait se concrétiser en 2017. Il permettra de rénover le chalet des patineurs et de réaliser une nouvelle construction pour le centre communautaire. «Nos bureaux municipaux vont également aller là», a-t-il précisé. «On a travaillé fort depuis deux ans», a conclu Renald Côté.

 

Publicité