Publicité
20 juillet 2016 - 06:58

La fièvre Pokémon Go s’empare de Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 7

Rendu officiellement disponible au Canada le 17 juillet, le jeu de réalité augmentée Pokémon Go fait des adeptes à Rivière-du-Loup et un peu partout dans la région.

À l’aide de leur téléphone intelligent, les joueurs sont invités à se balader dans les villes à la recherche de créatures virtuelles. Au fur et à mesure qu’ils en attrapent, leurs possibilités évoluent, tout comme celles de leurs personnages, qui peuvent s’affronter dans une vingtaine d’arènes virtuelles disséminées un peu partout à Rivière-du-Loup.

Le groupe Facebook Pokémon Go RDL compte maintenant plus d’une centaine d’adeptes qui échangent trucs et astuces avec d’autres joueurs. Les attraits touristiques et patrimoniaux sont privilégiés par l’application, qui fonctionne avec la base de données de Google Maps. Pour le moment, le parc du Campus-et-de-la-Cité, le Musée du Bas-Saint-Laurent de même que le parc de la Pointe et le Vieux Rivière-du-Loup semblent être des destinations de choix.

Adepte de jeux vidéo, Niels de Sevin s’informe sur ce nouveau jeu depuis que sa sortie est annoncée. «C’est l’aspect aventure et découverte qui me plait le plus. Le jeu se déroule dans un univers fictif, avec des possibilités réelles. C’est le début de la réalité virtuelle», explique-t-il.

Le jeu comporte également une dimension sociale, puisqu’il provoque des rassemblements spontanés un peu partout dans la ville de joueurs chasseurs de créatures virtuelles, à la manière d’une chasse aux trésors.

Rencontrés aux Parc Blais, qui est un point de rassemblement de dresseurs de Pokémon, Antony Morissette, Christina Fairbairn et Guillaume Chaput sont unanimes, ce jeu leur donne une raison de plus pour aller dehors. «Il y a des rassemblements organisés qui regroupent parfois jusqu’à une vingtaine de personnes, qui se déplacent ensemble», ont-ils raconté. Il s’agit donc d’une manière de socialiser et de briser l’isolement dans un cadre ludique.

«C’est que ça touche tout le monde, Pokémon dure depuis 20 ans. Des parents sortent à l’extérieur avec leurs enfants pour en chasser, tout comme les adultes qui ont connu cet univers quand ils étaient jeunes», estime Niels de Sevin.

Si le jeu de base est totalement gratuit et disponible pour les utilisateurs iOS et Android, il devient payant lorsque les joueurs souhaitent évoluer plus rapidement.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

7 réactionsCommentaire(s)
  • Martin 68... qu'est-ce qu cela peut bien faire que des jeunes aient la passion pour trouver des Pokémons. Votre jugement est tout à fait déplacer, car beaucoup de jeunes font cette chasse le soir après leur journée de travail alors si cela vous déplaît c'est que votre vie est plate. Moi je dois avouer que mon fils a vécu de l'intimidation pendant des années au secondaire, il reste enfermé dans sa chambre, hors depuis 1 semaine la passion de cette nouvelle sorte de jeu, l'emmène à aller dehors et prendre des marches pour chasser comme les autres jeunes de son âge et il se dit qu'il rencontrerait du monde pour jaser et faire partie d'une équipe éventuellement. Moi, je suis pas fan de ces jeux mais j'aime mieux voir les jeunes faire la chasse aux Pokémons au Parc des chutes, au parc Blais ou ailleurs dans Rivière-du-Loup. Il découvre des endroits dont il ne connaissait pas vraiment les bons noms. Alors Martin 68 laissez donc faire vos commentaires qui les rabaisse.... au moins ils brisent rien, il visite la ville de Rivière-du-Loup tout en jouant à leur chasse.... moi si je me fis à l’engouement de ce jeu je pense que mon fils se fera des amis avec qui jaser.

    Vive les Pokémons :) - 2016-07-26 13:00
  • Depuis longtemps c'est comme ça ......des qu'une nouveauté arrive les vieux ne comprennent pas et veulent tout contrôler. Ca dérange qui que les jeunes aillent une passion pour ce jeux? Seulement ceux qui ne comprennent rien aux jeux, a l'électronique et au réseautage!

    Impensable - 2016-07-20 16:52
  • @ ouvrez les yeux

    Vous faites si peu confiance que ca aux humains ?

    À choisir entre une activité ludique ou une autre
    j'estime que cette proposition de Nintendo est un divertissement
    pas mal plus sains que de végéter devant la télé, acheter
    de la loterie ou même de passer l'été à ne rien faire.

    Bien sur que c'est un stunt publicitaire.
    Tout tourne autour de ca malheureusement

    À l'homme de faire de bons choix.

    M.L. - 2016-07-20 14:52
  • @M.L. Ce que vous écrivez correspond exactement à ce que les initiateurs ou inventeurs de ce projet et de cette technologie veulent vous faire croire. Ainsi, encore une fois comme dans bien d'autres cas, les motifs présentés semblent toujours nobles. Mais ceci n'est qu'une image. A l'arrière de cela, il y a au moins quelques éléments qui sont dangereux pour l'être humain et ce monde. Cela par la technologie utilisée et l'impact sur les êtres humains et sur leur volonté. Cessons de croire tout ce que l'on veut nous faire croire en ce 21e siècle.

    Ouvrez vos yeux - 2016-07-20 14:17
  • martin 68

    commentaire ridicule.

    On parle d'un phénomène de masse mais surtout une activité ludique
    qui permet de bouger et de parcourir les attraits des villes.
    Certains se prononcent sur ce phénomène sans savoir de quoi
    ils parlent.

    pour ma part, je trouve qu'il s'agit d'une belle curiosité
    Un truc amusant, divertissant ... et surtout démocratique et peu couteux.

    M.L. - 2016-07-20 12:04
  • Quel commentaire de vieux plouc frustré. T'as pas une job au lieu de brailler sur l'internet ? Occupe-toi et laisse donc le monde vivre. M'est effet que le nombre qui suis ton nom est plus proche de ton QI que de ton année de naissance.

    Attaboy - 2016-07-20 09:47
  • Au lieu de jouer trouvez vous donc une Job ! S'en est rendu ridicule la psychiatrie de ch va se remplir

    Martin 68 - 2016-07-20 07:36