Publicité
12 juillet 2016 - 11:50 | Mis à jour : 12:12

Lobbyisme

Premier témoignage au procès de Cindy Simard et Christian Lévesque

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 12

Le procès de Cindy Simard et Christian Lévesque, actionnaires de l’équipe de hockey les 3L de Rivière-du-Loup, relativement à la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbying, a repris le 12 juillet au palais de justice de Rivière-du-Loup.

Le maire de la Ville Gaétan Gamache a témoigné le 12 juillet concernant trois rencontres qui ont eu lieu avec les deux accusés en 2014. Il a expliqué que deux documents régissent les relations établies entre le club de hockey et l’administration municipale, soit le protocole d’entente spécifique avec les 3L et le cadre de gestion du Centre Premier Tech, valide pour tous les organismes qui y tiennent des activités.

La première rencontre, tenue le 9 avril 2014 s’était avérée plutôt cordiale, selon le premier témoin. Ce dernier a rencontré les actionnaires au poste de télévision CIMT, dirigé par Cindy Simard. «Ils ont dit que ce serait ‘’le fun’’ que la Ville aide le club de hockey», a-t-il expliqué. Il a remis la demande au directeur général Jacques Poulin, au terme de cette réunion.

Le 12 mai 2014, une seconde rencontre a eu lieu avec Christian Lévesque et Cindy Simard, cette fois en présence d’élus, avant la séance en plénier dans la salle du conseil. «C’était plus émotif, je l’ai perçu comme un cri du cœur», a commenté Gaétan Gamache.

De nombreuses demandes avaient alors été formulées relativement au montant déboursé pour la publicité sur la zamboni (environ 5 000$), la gestion de la bière au Centre Premier Tech et un montant d’argent à investir, situé entre 10 000$ et 12 000$. La Ville n’avait pas donné de réponse positive à Mme Simard et M. Lévesque à la suite de ces demandes.

La 3e et dernière rencontre avait eu lieu cette fois dans le bureau du maire, le 3 juin 2014, qualifiée par le maire de «tendue et désagréable». Gaétan Gamache avait d’entrée de jeu déploré la visite à trois reprises d’un journaliste de la station de télévision CIMT, qui posait des questions en lien avec le club de hockey les 3L de Rivière-du-Loup. «Je n’étais pas content que l’on mêle travail journalistique et club de hockey», a-t-il avoué. Leurs demandes ont été mises par écrit, mais la Ville a décidé de garder le statuquo, et de ne pas fournir d’aide particulière aux 3L.

Rappelons que sept constats d’infractions ont été émis à l’endroit de Cindy Simard (4 dossiers) et Christian Lévesque (3 dossiers), respectivement présidente et administrateur du Club de hockey 3L (2010) inc, à la suite des conclusions d’un rapport d’enquête produit par le Commissaire au lobbyisme du Québec le 20 mars 2015. Trois jours ont été réservés pour la durée de ce procès.

Les activités de lobbyisme auraient été faites auprès de la Ville de Rivière-du-Loup, concernant le financement de l'organisation, sans qu’ils ne soient inscrits au registre des lobbyistes, contrevenant ainsi à l’article 25 de la loi. Pour chaque constat d’infraction, ils s’exposent à une amende minimale de 500$.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

12 réactionsCommentaire(s)
  • Michel D.
    Oui d'accord que la ville n'était pas obligé de les aider, mais les entreprises privé reçoivent aussi des subventions ou autre aide de la ville que ce soit des crédit de taxes, du dézonage ou route à 4 voies en cas d'incendie. Déjà que c'est assez plate à RDL si on avait perdu le club ça aurait été assez ordinaire. Y'a des villes qui sont mêmes propriétaire de leur équipe de hockey faut croire que celles-là y voit de l'importance.

    Et vous avez raison ce n'est pas la ville qui poursuit mais bien le commissaire suite à une plainte du maire, c'est pas beaucoup mieux et si ce n'est pas l'argent de nos taxes municipales qui payes pour ça, c'est celle donnée au provincial en impôt, donc du pareil au même.

    Éric - 2016-07-14 16:13
  • Au bout de la ligne, ça va revenir à quoi... Des amendes de 7x500$ ?
    Combien coûte le processus ? J'imagine qu'on veux pas le savoir car on va tomber en bas de notre chaise...

    Pistolois - 2016-07-14 11:05
  • On a elu une marionnette assis sur la main de poulin qui freine le develloppement de la ville. Vivement les election pour sortir les 2 .

    Capitaine - 2016-07-13 19:14
  • Michel D. et Luc, merci!!! Des personnes qui essaient de donner les bonnes informations, informations que ne sont pas lues et/ou comprises.

    Pour les autres...., après les gérants d'estrade, voici venir les gérants de justice!!! Mais qu'attendez-vous pour vous présenter à des postes électifs, où vous pourrez faire le ménage comme il faut, pcq vous, vous savez ce qu'il faut faire..... Pathétique et démagogique vos commentaires.

    wowbec - 2016-07-13 16:43
  • Je suis un fan de hockey et un fan des 3L, mais quand çà dérape, il faut être logique. Le club de hockey des 3L est une entreprise privée au même titre qu'une entreprise de construction, une entreprise de transport, une entreprise de fabrication de portes et fenêtres....etc....etc. Donc dans les circonstances, la décision du conseil de ville de ne pas subventionner les 3L est à mon avis une bonne décision. Pour ce qui est de la situation actuelle, il serait bon de mettre çà au clair, ce n'est pas la ville qui poursuit les actionnaires des 3L, mais bien le commissaire à l'éthique, donc ce ne sont pas les $$$ de la ville qui y sont engagés. le maire est là à titre de témoin dans cette affaire. Arrêtez de dire n'importe quoi....

    Michel D. - 2016-07-13 07:41
  • Le maire est pas allé là parce que ça lui tentait mais parce qu'il a été appeler a témoigner, c'est bien différent. Pour ce qui est de l'aide demandé par le groupe Simard c'est indécent de leur part. Que la Ville aide les clubs sportifs amateurs, de vrai OSBL, je suis 100% d'accord mais ces siphoneux d'argent là je suis entièrement contre.

    Pierre Paul - 2016-07-13 06:39
  • Ce maire qui se prétend le maire rassembleur ..... Fait le contraire appuyé par ce cher M.Poulin . Vivement les futures élections pour faire du grand ménage.
    À quand les retraites pour les ses chiens de garde

    Ben tanné - 2016-07-12 20:04
  • On parle d’amende possible de 3 500 $ (7 dossiers à 500 $ chaque), donc probablement de l’argent de moins dans l’organisation des 3L. Monsieur le maire, êtes-vous conscient qu’en plus de ne pas contribuer, vous hypothéqué le budget de l’organisation, vous engendrer des frais de justice, et par le fait même transféré la facture à vos contribuables?

    À ce que je constate, monsieur le maire, vous semblez avoir de la misère à vivre en société, vous ne parlez plus à la radio, vous n’adressez plus la parole à certains de vos conseillers. De plus, lors de la diffusion du conseil, vous confirmer avoir oublié de consulter les commerçants concernés par le retrait de stationnement, vous reprochez à vos citoyens de vous admonestés et dans le dossier des 3L vous critiquez leur méthode de faire.

    Selon les affaires municipales, « Le maire ou la mairesse représente l’ensemble de la population et il se doit d’exclure les présomptions. Il et elle préside les assemblées du conseil et travaille en collégialité avec ses membres. »

    Franchement déçue d’avoir voté pour vous - 2016-07-12 16:53
  • Non mais, il y a du monde qui cherche des puces ou il y en pas ..... Notre ville c'est pas juste des parcs verts et des bacs bruns, c'est supposé être dynamique et sportif. Hâte que le conseil de ville change de main.

    Découragé de ma ville - 2016-07-12 16:39
  • @Alain La Ville ne poursuit personne. C'est le Commissaire à l'éthique. La ville n'est que partie prenante dans ce dossier. Ce média se targuait de mettre de la pression sur la ville pour obtenir du financement (Club privé) pendant que le Commissaire au lobbyisme donnait de la formation sur le sujet dans la région...mal tombé la TVI.

    Luc - 2016-07-12 13:58
  • HA!!! ce cher maire, de l'argent à dépenser pour tenir tête à des personnes qui ont à coeur de tenir le hockey vivant à Rivière-du-Loup. Combien de sous sera dépensé pour ce procès... Vraiment y'a des choses qui primes avant de mettre des bâtons dans les roues de ceux qui apporte du ca$$$h je dirai pas à votre Ville je dis plutôt à NOTRE ville. Vous nous décevez au plus haut point. et je fini en disant ''G0!!! 3L GO !!!'' vous vous êtes notre fierté

    Anti-Gamache... - 2016-07-12 12:55
  • Un amande de 500$ mais combien cela va coûter aux contribuables 3 jours de procès? Je suis persuadé, que l'argent pour cela aurait mieux servi a pavé la rue La Fontaine. cette rue est dû dun revêtement neuf. Vous ne pensez pas?

    Alain - 2016-07-12 12:31