Publicité
8 juillet 2016 - 06:45 | Mis à jour : 11:29

Un Louperivois victime d’une fraude sur le Web

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 4

Un résident de Rivière-du-Loup est pris dans un engrenage infernal après avoir commandé ce qu’il croyait être des échantillons gratuits de crème anti-âge. Sarto Joncas, 85 ans, s’est plutôt retrouvé avec des centaines de dollars en frais sur sa carte de crédit. 

La petite histoire débute en avril, alors que M. Joncas aperçoit, sur Facebook, une petite annonce de la compagnie Tru Belleza qui propose l’essai d’une crème contre les rides. En cliquant sur celle-ci, on lui dit qu’il pourrait avoir accès à un échantillon tout à fait gratuitement. Il doit seulement débourser les frais de transport. 

« Les frais étaient d’environ 11 $, alors je me suis dit que c’était correct », raconte l’homme, rencontré dans les bureaux d’Info Dimanche. Sarto Joncas s’est toutefois vite rendu compte que tout cela n’était pas aussi simple. Quelques jours plus tard, il fut très surpris de constater qu’un montant de 282 $ avait été prélevé sur la carte de crédit. 

« Je ne comprenais pas, ce n’est pas ce qui était écrit. Ce n’est jamais écrit qu’ils vont charger tout cet argent. En plus, ce sont de toutes petites fioles (…) Quand j’ai reçu le premier colis, il y avait une lettre en anglais dedans. Je ne sais pas ce qu’elle disait, parce que je ne parle pas anglais », a-t-il ajouté. 

M. Joncas a alors laissé les choses aller. Il croyait s’être fait avoir qu’une seule fois. Le mois suivant, un nouveau colis reçu chez lui lui prouve toutefois le contraire. « C’est comme si j’étais abonné ! Celui-là, je l’ai tout de suite renvoyé à mes frais, mais ils m’ont tout de même chargé », déplore-t-il. Un nouveau montant de 293 $. 

« C’est de la fraude. J’en parle, parce que je ne voudrais pas que cela arrive à quelqu’un d’autre. En plus, ils utilisent l’image de Céline Dion pour sécuriser les gens.»

Sur son site, la compagnie Tru Belleza utilise en effet des photos de la chanteuse. Selon le Journal de Québec qui a également écrit sur le sujet, les avocats de Céline Dion seraient sur le dossier, puisqu’elle n’a rien à voir avec cette compagnie. 

CENTAINES DE PLAINTES 

Actuellement, Sarto Joncas est en communications avec l’Office de la protection du consommateur (OPC) et il n’est pas le seul dans cette situation. À ce jour, l’organisme dénombre tout près de 300 plaintes faites au sujet de l’entreprise Tru Belleza, entre autres pour pratique trompeuse et déloyale. L’OPC mène aussi une enquête à savoir si cette compagnie contrevient à la Loi sur la protection du consommateur. 

« De telles stratégies de ventes pour des produits auxquels on attribue des vertus extraordinaires réapparaissent régulièrement sur le Web, notamment sur les réseaux sociaux. Les entreprises qui commercialisent ces produits font généralement des affaires de l’étranger et changent souvent de nom, ce qui peut brouiller les pistes pour les consommateurs et pour les autorités », peut-on lire dans un communiqué émis à ce sujet. 

Sarto Joncas a contacté la compagnie par courriel, sans succès. Client chez CIBC, il avoue avoir également beaucoup de difficulté à obtenir un remboursement ou simplement d’annuler sa carte de crédit. Info Dimanche n’a pas été en mesure d’entrer en contact avec la compagnie. 

Au KRTB, l’ACEF du Grand-Portage est un organisme qui peut vous renseigner ou vous soutenir dans vos démarches relatives à la protection du consommateur. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • J'ai vécu une histoire semblable. Visa m'a dit que leur offre initiale n'étant pas frauduleuse ils ne pouvaient annuler. Ils m'ont suggéré d'annuler ma carte et d'en demander une nouvelle.

    VM - 2016-07-08 11:20
  • Juste appeler à la cie de sa carte de crédit pour faire une annuler ce paiement frauduleux.... d'habitude sa règle le problème efficacement et de façon durable.

    passepoil - 2016-07-08 09:49
  • Un petit truc pour éviter les fraudes de ce type: achetez une carte de crédit de 50 $ ou moins au Métro ou ailleurs et utilisez ce numéro de carte quand vous faites des achats sur internet lorsque vous ne connaissez pas le site - et surtout - lorsqu'il s'agit d'un site américain! Cela vous évitera de voir des montants astronomiques prélevés sur votre carte de crédit sans arrêt et cela stoppera les livraisons assez vite, vous verrez! Je remercie encore ma collègue de m'avoir donné ce truc car la même chose m'est arrivée l'an passé sur un autre site américain et si j'avais utilisé ma carte ordinaire, je me retrouverais probablement dans les plaintes à l'OPC moi aussi!

    la plus pro-policier du Témis - 2016-07-08 08:26
  • Il m'est arrivé la même chose mais ils ont pris seulement 1 prélèvement d'un mois car j'ai réussi à annuler çà par email à l'adresse support@trubelleza.com et il m'ont envoyer un email que mon abonnement était annuler

    Nathalie Bossé - 2016-07-08 07:28