Publicité
5 juillet 2016 - 06:02 | Mis à jour : 09:00

La Ville reporte les travaux de la rue Hôtel-de-Ville à l’an prochain

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 5

La Ville de Rivière-du-Loup retournera finalement à la table à dessin concernant le projet de réaménagement de la rue Hôtel-de-Ville. Le maire Gaétan Gamache en a fait l’annonce lors de la dernière séance du conseil municipal, ce lundi 4 juillet. Le projet est donc « reporté en 2017 et le ''statu quo'' n’est pas viable », a-t-il admis. 

« On en est venu à l’évidence qu’on doit partager. On va remettre sur la table tous les éléments : largeur de rue, largeur de trottoirs, etc. Il faudra faire des compromis à certains endroits, mais on veut s’assurer que les commerçants puissent faire des affaires sans perdre de l’espace ou le moins possible », a déclaré M. Gamache. 

Le maire de Rivière-du-Loup a admis que le projet a fait l’objet de discussions jusqu’en toute fin de journée lundi, mais qu’au final, le laps de temps alloué n’était pas suffisant pour aller de l’avant maintenant avec un nouveau projet. Le report s’est révélé être la meilleure option. 

La nouvelle a évidemment ravi les quelques commerçants présents à la place Hélène-Dubé de l’École secondaire de Rivière-du-Loup. Ils espèrent maintenant que les choses seront faites différemment dans quelques mois. Maintenant qu’ils ont été écoutés, ils souhaitent être consultés. 

« Je suis heureuse de la tournure des évènements. Je suis d’accord que la rue est à revoir, mais pas au détriment des stationnements (…) Je crois qu’ils ont vraiment considéré notre point de vue et qu’ils comprennent. Est-ce que les ingénieurs vont être de la partie, c’est une autre question », a de son côté commenté la propriétaire de La Jungle Animale, Anne-Marie Bouchard. 

Rappelons que dès le mois d’août, d’importants travaux devaient avoir lieu dans le secteur, dont l’élargissement de la rue et des trottoirs à cinq pieds. Un processus qui allait couper de moitié les stationnements disponibles (de 32 à 17). 

La semaine dernière, de nombreux commerçants n’avaient pas caché leur désarroi en entrevue à Info Dimanche. Ils s’étaient également présentés à la séance du conseil municipal afin de présenter leur point de vue sur la situation à la table des élus. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • ok... et tout simplement...... pourquoi ne pas faire une petite section "Interdiction de stationner" juste en face de l'entrée arrière du bureau de poste???? 3-4 cases de stationnement en moins, c'est tout. En passant, elle parle bien la photo de l'article.

    wowbec - 2016-07-06 11:04
  • Y a t'il quelqu'un dans la salle qui a pensé aux coûts que ce changement engendrerait??? On paie pas assez cher nos timbres?
    Le problème vient pas de poste canada, le problème est autre que cela. Cela a été mal pensé au départ et la faut repenser la configuration complète de cet axe de la route, par contre là ou je trouve ça incorrect de la ville, c'est de prendre une décision sans en parler aux personnes touchées par cette décision. La ville doit revoir ses plans et prendre en considération les gens d'affaire de ce coin la.
    Oh la bonne idée une navette motorisé fournit par la ville amenant les clients du stationnement de l’hôtel de ville aux commerces du coin de rue, ainsi les télés et autres gros articles ne seront pas trop pesant pour traverser ce coin!

    Un peu beaucoup tanné de payer ! - 2016-07-05 14:55
  • La rue Hotel de ville, c'est l'axe majeur venant du sud-ouest pour entrer au centre-ville et pour se diriger vers les quartiers St-Patrice ou St-Ludger ....... pas vraiment un bon choix, selon moi, de vouloir y ralentir la circulation. et bin oui.... je comprends... pas nécessaire de vouloir la transformer en piste de course non plus...

    wowbec - 2016-07-05 12:55
  • Tu amènes un très bon point Michel. Pour avoir vu un van qui essayait d'entrer de reculons dans ce stationnement, avec des autos stationnées en face, ce qui réduisait sa marge de manoeuvre (il y est quand même arrivé sans problème), faudrait avoir toutes les données pour se faire une idée du "problème". Mais vois-tu, même les journalistes ne font que rapporter les informations.... il n'y a plus d'enquêtes.

    wowbec - 2016-07-05 11:28
  • Il y a un élément concernant ce dossier et dont on ne parle pas. C'est celui du transport au bureau de poste. Est-ce que poste Canada ont été impliqué dans le processus? Garder le service du bureau de poste au centre ville, oui c'est une bonne chose...mais le fait que des vans de 53 pieds y ont accès, cela n'est pas normal. Poste Canada devrait avoir un entrepôt à l'extérieur du centre ville pour faire le tri et la majorité de leur transbordement....et de plus petits camions seraient utilisés pour faire le service au centre ville. Posons-nous la questions.

    Michel D. - 2016-07-05 08:39