Publicité
27 juin 2016 - 06:02 | Mis à jour : 09:12

Pitbull : Rivière-du-Loup entend se guider avec l’UMQ

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 6

La Ville de Rivière-du-Loup a abordé, en séance plénière du 20 avril, la question de la règlementation entourant les chiens de race pitbull. Rien n’est toutefois décidé, alors que le maire Gaétan Gamache compte attendre les conclusions d’une table de travail créé par l’Union des municipalités du Québec au début du mois.

« J’ai écouté plusieurs entrevues au sujet des villes qui se sont parfois avancées rapidement dans ce dossier (…) Le plus beau commentaire, on l’a reçu du maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, aussi le président de l’UMQ. Il a dit qu’un comité vient d’être formé et il va travailler à cibler des règlements sérieux et solides qui vont encadrer les animaux dangereux », a commenté M. Gamache, en marge d’une conférence de presse sur la ZIP de Cacouna. 

Au début juin, l’Union des municipalités du Québec a regretté que la règlementation sur les pitbulls ne soit « pas uniforme d’une municipalité à l’autre ». Le mandat du comité sera notamment d’évaluer les meilleures pratiques de règlementation municipale au sujet des pitbulls. Il examinera également les législations des autres provinces canadiennes.

« C’est avec leur travail que nous allons guider nos choix plutôt que d’improviser. Parallèlement, on invite la population à donner l’exemple. Quand on a un chien en public, c’est important d’en avoir le contrôle en tout temps et si les gens en ont peur, il faut se déplacer », a ajouté Gaétan Gamache. 

SAINT-JEAN-DE-DIEU

Au KRTB, la Municipalité de Saint-Jean-de-Dieu a adopté, en 2014, un nouveau règlement municipal interdisant les chiens de race pitbull (et d’autres races considérées dangereuses) sur son territoire, rappelle le dernier journal municipal.

Dans les dernières semaines, alors que le sujet faisait les manchettes, la municipalité aurait reçu plusieurs plaintes de citoyens à propos de la présence de pitbulls à Saint-Jean-de-Dieu. La Municipalité entend confirmer ces informations et agir en conséquence si les signalements s’avèrent fondés. 

 

Publicité