Publicité
23 juin 2016 - 06:58 | Mis à jour : 15:11

15 places de stationnement disparaitront sur Hôtel-de-Ville

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 21

Des commerçants de la rue de l'Hôtel-de-Ville à Rivière-du-Loup, entre les rues Lafontaine et Joly, s'opposent à la Ville de Rivière-du-Loup qui veut y enlever 15 places de stationnement.

«Je suis complètement en désaccord, ça fait 35 ans qu’on fait des affaires ici. La Ville doit considérer la valeur économique de ces stationnements», a indiqué Gratien Fournier, copropriétaire du Centre Hi-Hi, un commerce d’appareils électroniques situé au coin des rues de l'Hôtel-de-Ville et Lafontaine.

Actuellement, ce secteur compte 32 places de stationnement, il en resterait donc 17 après les travaux, dont l’élargissement des trottoirs à cinq pieds comparativement à quatre présentement. «Nous souhaitons que la Ville considère l’aspect économique de ces changements. Le Centre Hi-Fi est un commerce important pour le centre-ville», a commenté M. Fournier qui voit mal des clients faire un long parcours pour aller porter des produits dans leur véhicule.

Sa voisine d’en face, la propriétaire de La Jungle Animale, ajoutait qu’elle n’a aucune place pour ses clients en avant de son magasin sur la rue Lafontaine, ces stationnements sur la rue de l'Hôtel-de-Ville sont donc très importants. «C’est majeur, il va falloir que je pense à déménager si ça arrive. Mais mon local et mon bâtiment vont valoir quoi?», a mentionné Anne-Marie Bouchard.

De plus au mois d’aout, cette partie de la rue de l'Hôtel-de-Ville va faire l’objet des gros travaux pour le réseau d’égouts. «Même s’il y aura des inconvénients, ces travaux ne me dérangent pas parce qu’ils sont nécessaires. Mais les stationnements, ça nous les prend pour garder un centre-ville dynamique avec des commerces en bonne santé», a souligné M. Fournier.

Juste à côté de la rue Devost donnant accès à la pharmacie Jean Coutu, on retrouve le bâtiment abritant l’agence immobilière GLMC et la firme de comptables agréés Malette. Actuellement, ces entreprises possèdent des stationnements privés en façade de 16 places au total donnant directement sur la rue de l'Hôtel-de-Ville. Le projet de la Ville leur ferait perdre trois stationnements pour chaque entreprise, un espace qui serait dorénavant pris par un terre-plein. Des discussions ont lieu afin de trouver un compromis, possiblement la perte de deux places de chaque côté.

Notons finalement que plusieurs personnes entendent être présentes à la prochaine séance du conseil municipal afin de présenter leur point de vue sur la diminution des stationnements sur la rue de l'Hôtel-de-Ville.

» À lire aussi - Stationnements en moins : les explications de la Ville

Publicité