Publicité
21 juin 2016 - 11:19 | Mis à jour : 17:11

Trois conseillers tournent le dos au maire Gamache

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 7

La dernière séance du conseil municipal a laissé une plaie ouverte pour au moins trois des six élus municipaux. Une semaine plus tard, Mario Bastille, Sylvie Vignet et Steeve Drapeau, ont tous décidé de quitter la séance plénière tenue le 20 juin. 

La question du manque de communication entre le maire et ses conseillers est ainsi revenue à l’avant-plan lundi. M. Bastille aurait été le premier a quitté la salle du conseil. Cette décision a été prise à la suite d’un refus du maire Gaétan Gamache d’aborder la situation du dernier conseil municipal en début de séance. 

« Pour moi, il est très difficile de travailler dans des conditions où on ne se sent pas écoutés […] J’ai l’impression d’avoir fait des efforts. Je suis ouvert aux échanges, mais je ne peux plus toujours faire les premiers pas », a-t-il expliqué, soutenant qu’il ne compte plus se représenter en comité plénier avant que la situation soit corrigée. 

Sylvie Vignet et Steeve Drapeau ont ensuite eux aussi quitté la rencontre. Dans le premier cas, M. Gamache aurait accusé Mme Vignet de ne pas avoir dit la vérité lors d’un échange avec la radio d'ICI Radio-Canada Première. 

« J’ai préféré quitter. Ce n’est pas vrai que je vais travailler dans un environnement où je ne me sens pas respectée », a-t-elle réagi, mardi en avant-midi. Mme Vignet souhaite maintenant faire retomber la poussière et évaluer la situation. « Je souhaite avoir une rencontre avec le maire. C’est à lui de faire les premiers pas. »

« La confiance à notre égard n’est pas au rendez-vous. Nous ne sommes pas consultés pour certains dossiers, alors que cela fait partie de notre rôle d’élu (…) Pour M. Gamache, force est de constater qu’on a toujours tort », a indiqué Steeve Drapeau.

RÉPONSE DU MAIRE

Rencontré en milieu de journée à Cacouna, Gaétan Gamache a comparé la situation à un « show de boucane ». « Par leur absence, je pense qu’ils ont manqué à leurs devoirs d’élus de travailler en équipe. Je souhaite les rencontrer dans les prochains jours. Tout ça ne nous mène nulle part », a-t-il dit. 

M. Gamache considère que son approche de travail est appréciée des promoteurs. « Évidemment, je vais faire moi-même une introspection, mais je ne me sens pas irresponsable. Je m’investis à 100 % dans la gestion de la ville », a-t-il ajouté. 

POURSUIVRE LE TRAVAIL

Il n’est pas question, toutefois, pour les trois conseillers de boycotter les comités sur lequel ils siègent. Ils comptent aussi tous être présents aux différentes rencontres et soirées auxquelles ils sont conviés. Ils continueront naturellement de consulter tous les dossiers qui leur seront soumis et adresseront les questions qu'ils se posent. 

« Je ne veux pas que le citoyen soit pénalisé. Soyez assurés que je vais continuer mon travail de représentation des citoyens du district de la Rivière. Je vais continuer à étudier les dossiers et à participer aux pléniers. Seulement, je le ferai à distance », a précisé M. Bastille. 

S’ils avouent tous que la situation est loin d’être idéale. Qu’un conseil municipal travaille mieux lorsqu’il est réuni autour d’une même table, Mario Bastille, Sylvie Vignet et Steeve Drapeau estiment que les choses doivent changer. Gaétan Gamache a lui aussi avoué que la situation vécue actuellement au conseil municipal ne « fonctionne plus ». 

 

 

Publicité