Publicité
20 juin 2016 - 12:17 | Mis à jour : 12:51

Compressions au CISSS : 41 postes coupés au KRTB

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 15

L’impact de la réduction budgétaire de 20 M$ imposée au CISSS du Bas-Saint-Laurent sur les emplois dans la région est maintenant plus concret. Au KRTB, c’est 41 postes, dont 19 déjà vacants, qui seront abolis, a annoncé la direction le lundi 20 juin en point de presse.  

Si les informations coulaient difficilement à ce sujet en fin de semaine dernière, notamment du côté des organisations syndicales qui sortaient à peine des rencontres d’information, le CISSS du Bas-Saint-Laurent a finalement fait le point. De La Pocatière à la Matanie, il est question de 118 postes abolis. De ce nombre 67 sont titularisés et 33 concernent des infirmières. Le CISSS emploie 8000 personnes. 

Concrètement, dans notre région, il est question de 21 postes abolis (dont 9 vacants) et 5 lits fermés au Kamouraska, de 10 postes (dont 6 vacants) et 5 lits  à Rivière-du-Loup et de 10 postes (dont 4 vacants) dans Les Basques. La région du Témiscouata est la seule à être épargnée par les mesures. 

« Considérant que 68 % de notre budget représente les salaires, il est normal que ceux-ci soient touchés quand on nous demande des efforts aussi importants », a expliqué la PDG du CISSS, Isabelle Malo. 

Cette dernière a d’ailleurs confirmé que pour les 67 postes d’infirmières coupés au Bas-Saint-Laurent, les différentes conventions collectives s’appliqueront. Les personnes dont le poste pourrait être ultimement aboli et qui cumulent deux ans d’ancienneté bénéficieront de la sécurité d’emploi et conserveront ainsi leurs conditions de travail. Le CISSS parle d’offrir la possibilité de joindre des « équipes volantes ». 

SERVICES

Tout comme elle l’avait fait la semaine dernière lors de la rencontre du conseil d’administration tenue à Saint-Pascal, la direction du CISSS a rappelé que les mesures entreprises concernent la réorganisation du travail, la révision du mode de dispensation des services, l’ajustement de primes, la révision des baux et une meilleure performance des achats en commun. Tout est effectué sans couper dans les services et leur accessibilité partout sur le territoire. 

« Au cours des 12 derniers mois, des choix ont été faits selon une analyse rigoureuse de nos façons de faire […] Nous avons tout fait pour tenir notre engagement qui est de garder l’offre de service. C’est notre travail de le faire », a martelé Mme Malo lorsque questionnée à savoir si c’était utopique que d’assurer que les citoyens ne seront pas perdants. 

EFFORTS 

Malgré les compressions de 20 M$ sur deux ans, le CISSS a déposé son plan pour atteindre un budget équilibré de 622 831 135 $. Cette année, les mesures entreprises permettront d’aller chercher près de 12 M$. Les 8 M$ restants, qui proviennent de revenus non récurrents, seront cette année crédités pour atteindre l’équilibre et seront assumés l’an prochain. 

Advenant alors de nouvelles compressions imposées, Mme Malo a avoué qu’il allait « être très difficile de ne pas toucher aux services aux citoyens. Le gouvernement devra le comprendre ». 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

15 réactionsCommentaire(s)
  • J'espère que les inf. Aux. et les préposés ne seront pas coupés. Ce sont eux qui font le travail auprès des bénéficiaires . Alors on peut bien couper quelques infirmières.

    Une ex employée - 2016-06-22 15:57
  • Triste et très inquiétant pour toute la population c'est clair que les services son affectés ,après 30 ans dans le réseaux j'ai la nausée du sytème et des décideurs....Lyna

    Lyna - 2016-06-21 11:38
  • Chère Mme Malo, je trouve votre propos une injure aux infirmiers-infirmières qui travaillent si fort. Vous dites " sans couper dans les services et leur accessibilité" voulez vous insinuer que ces personnes ne travaillaient pas avant....On n'est pas des caves.....moins de monde, moins de service. Une règle de 2 ce n'est pas sorcier. Les services étaient déjà lent à cause de la surcharge de travail, alors...

    Carmen - 2016-06-21 08:38
  • Pour une fois que le Témis est oublié pour les coupes. En temps normal on est beaucoup plus souvent oubliés quand c'est le temps de recevoir quelque chose que quand c'est le temps de s'en faire ôter, dans ce domaine habituellement on est les premiers sur la liste.

    @demis. Pour vous paraphraser, nous aussi au Témis on aurait aimé goûter au buffet qui a amené un stade de soccer et plein d'autres nanans à RDL pendant que nos cours d'école à nous tombent en ruine. À qui donc a profité ce passe-droit à ce moment?

    Pour le reste j'espère juste qu'on a pas été épargnés maintenant par les coupures pour nous annoncer de quoi de pire après, ce qui ne me surprendrais pas.

    Steph - 2016-06-21 07:55
  • A observateur si tu n'es plus bien ta juste à venir à rdl du breton se cherche de la main d'œuvre le maire de notre dame du lac avait juste à se réveiller nous ont n'est bien content d'avoir jean d'amour dans notre cour

    Davido - 2016-06-21 00:33
  • Je ne sais pas si vous le savez mes les hauts dirigent des centre de santée que ca soit cadre ou autre directeur leur deplacements et repas sont payer..Leur salaire est entre $50milles a $80milles dollars par année pourquoi eux tant d;avantage et que les autres travaillant que ca soit infirmier ou preposer au soin ont rien de cela...merci

    Gilles b - 2016-06-20 18:27
  • Le Témiscouata a largement fait sa part. Il a été coupé et recoupé. Pour une fois qu'on passe notre tour...

    Ch - 2016-06-20 17:25
  • Gaétan Barrette disait à Paul Arcand ce matin, 20 juin 2016, que les coupures de 20 M$, au Bas-St-Laurent, c'était pour éliminer des postes vacants déjà budgétés et vous l'aurez parfaitement compris : C'est la dernière année que l'on dispose d'une marge de manoeuvre pour couper 228 M$ en Santé, SANS AFFECTER LES SERVICES !

    Si je comprend bien, 41 - 19 : Coupures de 22 postes permanents pour le Bas St-Laurent seulement, et non tous des postes temporaires comme le dit le Dr.Barrette.

    André Mainguy - 2016-06-20 17:22
  • Pour répondre à ta question demis????? Le temiscouata à déjà été coupé dans le passé alors que d'autres établissements était bonifier. Alors quand on ne sait pas de quoi il est question on ne commente pas pour rien dire. Merci Vraiment un commentaire inutile.

    temis - 2016-06-20 16:35
  • @demis
    Pas besoin de couper davantage au Témis.
    Avec le vol de duBreton et ses 400 jobs par Jean D'Amour, la job des coupes est faite depuis longtemps. Sans oublier le reste déménagé à RDL aussi avec l'aide de Monsieur le Ministre.
    Avant de devenir comté, celui de RDL n'existait pas. Il s'est bâti sur le dos de qui, pensez-vous?
    Trop jeune pour savoir probablement.

    Observateur - 2016-06-20 16:01
  • Continuer à couper à la base et non dans les cadres et tout ira bien les cadres en avril on pas été coupé mais bien tous été replacer dans d'autres secteurs mentir tellement facile de faire croire au monde de l'extérieur qui ne connaît pas comme cela fonctionne que tout va bien et coupé 5 lits quand l'urgence débordé les patients vont-ils couches dehors très bien administrer bravo et continuer à écouter m. Barrette

    Inquiète - 2016-06-20 14:55
  • Les poste de cadres ont déjà été coupés en avril 2015 avec la loi 10. La job est déjà faite.

    c'est assez - 2016-06-20 14:22
  • Le premier service à revoir est celui de nos élus qui prennent bien soin de leurs acquis et privilèges tout en dépensant cet argent enlevé aux gens ordinaires et payeurs de taxes surimposés.
    À faire disparaître: les primes, les budgets discrétionnaires, les voyages inutiles à l'étranger, les comptes de dépenses extravagants....et les bureaux de comté somptueux.
    Faudrait pas forcer la main du bon peuple qui un jour trouvera aussi moyen de faire les poches de ceux qui le volent,

    Observateur - 2016-06-20 14:12
  • On coupe des infirmières, mais combien de poste de boss sont coupés?

    on sait compté! - 2016-06-20 13:42
  • Et bien pour quoi Rien n'est coupé au Témiscouata???? Font îls partis du territoire quebecois????? Lâ soupe est chaude pour tout le monde donc tout le monde doit y goûter. Point A Lâ ligne pas de passè droit!!!!!!

    demis - 2016-06-20 13:30