Publicité
14 juin 2016 - 12:05

Dissensions au conseil municipal de Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 4

Le conseiller Steeve Drapeau a pris le micro lors de la séance du conseil de la Ville de Rivière-du-Loup le 13 juin pour dénoncer le caractère hermétique de la commission de développement économique, sur laquelle il siège.

«Je trouve qu’on manque d’informations. On sait qu’il y a des rencontres, des projets, mais on en sait très peu. On fait toujours référence à la confidentialité des dossiers», a expliqué M. Drapeau.

Il a également soutenu être choqué profondément par le commentaire du maire Gaétan Gamache porté à son endroit remettant en question son code d’éthique en raison de son poste d’éditeur du magazine Vitalité Économique. «J’ai toujours respecté le code d’éthique des élus, j’étais même ouvert à signer un document afin de respecter la confidentialité des informations. Je suis capable de faire la part des choses, mais le maire semble croire le contraire».

RÉACTION DU MAIRE

De son côté, le maire de Rivière-du-Loup Gaétan Gamache estime que M. Drapeau fait preuve de mauvaise foi. Il souligne qu’un plan de travail a été remis aux conseillers en février concernant le développement économique. Il rappelle qu’un procès-verbal de la commission leur a été remis le 6 juin, avec notamment le travail qui avait été fait en lien avec le Living lab en innovation ouverte du Cégep de Rivière-du-Loup.

«Les entrepreneurs exigent une confidentialité à toute épreuve. Ce sont des observations gratuites. Des informations leur sont données sur les grandes orientations, mais ne sont pas pointues sur les dossiers. J’ai toujours travaillé comme cela», estime M. Gamache.

APPUI

La conseillère Sylvie Vignet a appuyé les propos de M. Drapeau. «Il faut faire une différence entre ne pas donner d’informations et le code d’éthique des élus. Ils devraient être au courant de ce qui se passe dans la ville. Nous n’avons pas d’informations et c’est totalement déplorable. Comment le maire peut-il faire un bon travail sans pouvoir s’appuyer sur son conseil?», a-t-elle soulevé. Mme Vignet estime être tenue à l’écart des projets. Elle demande d’obtenir un document comprenant le suivi des dossiers qui se préparent.

Conseillère depuis 11 ans à la Ville de Rivière-du-Loup, elle souligne que Michel Morin et son prédécesseur, Jean D’Amour, fournissaient des informations aux conseillers en plénier en totale transparence des dossiers en développement.

«Chaque maire a son style, on veut une ville qui a de bonnes performances. Ce sont des enfantillages de conseillers et de la petite politique», a conclu le maire Gaétan Gamache.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que des tensions apparaissent au conseil de la Ville de Rivière-du-Loup. En octobre 2014, cinq conseillers (Mario Bastille, Steeve Drapeau, Jérôme Laviolette-Côté, Gérald Plourde et Sylvie Vignet) avaient blâmé directement le maire Gaétan Gamache dans une lettre ouverte pour le débordement de couts engendrés par le déplacement des cuves de ventilation sur le toit du nouveau garage municipal situé au 108, rue Fraser à Rivière-du-Loup.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • @al D'accord avec vous, je seconde !

    Complètement Bouché - 2016-06-16 17:17
  • Difficile pour le maire Gamache, malgré toute la bonne volonté, de travailler avec des membres du conseil qui le méprise et qui font tout pour le faire mal paraître dans les médiats. Pas certain que tous les conseillers sont là pour le meilleur intérêt de la Ville...

    aL - 2016-06-16 08:09
  • Gaétan Gamache a été élu en se vantant d'être rassembleur, trouvez l'erreur !

    Louie Bouchée - 2016-06-15 18:57
  • A quand la fin de la guerre entre les membres du conseil et le Maire. La raison principale que la population vous ont élu, c'est pour le développement de la ville pour ses citoyens et non pour voir un combat des égaux et de préparation de la prochaine compagne électorale.

    Alain - 2016-06-14 12:44