Publicité
13 juin 2016 - 10:26 | Mis à jour : 14:06

Livres pour la SLA

Michel Desjardins est comblé

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 1

Michel Desjardins était aux anges samedi matin alors qu’une foule importante était au rendez-vous à la vente de livres, ses livres, au Marché Public Lafontaine de Rivière-du-Loup. Des gens de tous âges se pressaient le long des tables à la recherche d’un ou plusieurs titres parmi les quelque 6 500 livres disponibles.

«Je suis extrêmement étonné de voir la quantité de gens ici aujourd’hui. Les réseaux sociaux ont eu un impact énorme, le premier article, celui publié dans l’Info Dimanche a eu un effet domino. Je n’ai jamais eu autant de téléphones de ma vie !», a lancé le résident de Notre-Dame-du-Portage.

Aux appels téléphoniques, il faut aussi ajouter de nombreux courriels, dont un provenant d’aussi loin que Shanghaï. «C’est quelqu’un qui cherchait des livres bien précis, que d’ailleurs j’avais, et que j’ai mis de côté pour lui jusqu’à son retour au Québec à la fin juillet.»

Déjà, à 10 h samedi, la température aidant, l’achalandage était monstre. Certains quittaient le site avec un ou deux ouvrages, d’autres avec des boites pleines. La majorité des livres étant vendu à 1$, l’occasion était belle d’enrichir sa bibliothèque... et sa culture à peu de frais. À 11 h, certaines tables étaient pratiquement vides.

Dimanche, la pluie et le temps froid sévissant ont ralenti les ardeurs de la population. En comparaison avec samedi, le contraste était marqué alors qu'une poignée d'irréductibles se sont présentés sur le site. Les livres avaient trouvé refuge sous les kiosques fermés du Marché.

BILAN

Au total, la vente de ses livres a permis d’amasser la somme de 4 000 $ qui sera entièrement remis à l’équipe locale de la Société de la SLA. Michel Desjardins s’est dit heureux du montant recueilli et fier de contribuer à une cause qui lui tient à coeur.

Sur les 70 caisses de livres puisés à même sa bibliothèque personnelle, 50 caisses ont trouvé preneur. «Dans les faits, 90 % des livres vendus l’ont été samedi. La température de dimanche n’était pas vraiment invitante», a-t-il souligné.

Les 20 caisses de livres restantes seront remises à l’organisme Culture à partager qui acheminera les ouvrages à des pays d’Afrique de culture francophone.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Homme de grand coeur, ce monsieur Desjardins! C'est dommage que Dame Nature n'ait pas collaboré pour dimanche aussi.

    La plus pro-policier du Témis - 2016-06-13 14:12