Publicité
9 juin 2016 - 06:46

Un pont d’acier qui vaut de l’or

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

Une équipe de l’École de Technologie Supérieure de Montréal (ÉTS) dont font partie quatre Louperivois a remporté à la fin mai la prestigieuse National Student Steel Bridge Competition, disputée à Provo en Utah. Un exploit hors du commun jusque-là jamais réalisé par une université québécoise. 

Jean-Philippe Boucher, Jean-Michel Mailloux, Mathias Plourde, Christopher Morin et leurs 11 coéquipiers formaient ainsi l’équipe du Pont d’acier Hercule, un club scientifique de l’ÉTS, université spécialisée en ingénierie. Au cours des 10 derniers mois, ils se sont acharner à construire le pont d’acier (format d’environ 20 pieds) le plus performant en Amérique et ils y sont arrivés. 

L’exploit est loin d’être banal. C’est seulement la 2e fois en 25 ans que le concours est remporté par une université canadienne, la première par des Québécois. Au total, 223 universités nord-américaines et même de la Chine et du Mexique ont participé à l’aventure. Seulement 48 se sont toutefois rendues jusqu’à la compétition nationale.  

« C’était très serré. On a été en attente jusqu’à la toute fin. Quand on a compris qu’on gagnait, c’était vraiment un très grand moment », a expliqué le capitaine Jean-Philippe. 

Pour l’étudiant en génie de la construction et son compatriote Jean-Michel, étudiant en génie des opérations et de logistique et trésorier du groupe, c’est l’accomplissement d’un rêve qu’ils nourrissaient depuis déjà trois ans. L’an dernier, l’équipe dont ils faisaient partie avait terminé au 3e rang à la même compétition. « Ça demande beaucoup de travail et de passion, c’est certain. En moyenne, on a travaillé sur le projet entre 15 et 20 heures par semaine, mais c’est une super belle expérience de gang. On a eu beaucoup de plaisir », a ajouté le premier. 

PARCOURS

Pour atteindre la compétition nationale, l’équipe a d’abord terminé 2e au rendez-vous régional, juste derrière l’équipe locale. L’évènement était organisé à Buffalo en avril. Le groupe a également remporté la compétition canadienne organisée à Montréal à la mi-mai.

« La compétition était relevée, alors notre but en Utah, c’était évidemment de battre Buffalo. On se disait qu’ainsi, on aurait vraiment de bonnes chances de prendre la 1ère place. Finalement, c’est ce qui est arrivé. Buffalo a terminé 5e », a souligné Jean-Michel.  

Le pont de l’équipe, qui a été perfectionné après chaque compétition, était évalué sur plusieurs aspects, soit l’efficacité, la rigidité, la légèreté, l’économie et la vitesse d’assemblage. C’est sa force dans chacune d’entre elles qui a fait sa réussite. Notons que le groupe a tout fait, de la conception sur ordinateur à l’usinage et la soudure. 

Tout au long de l’aventure, ils ont été appuyé par des commanditaires, dont certains de la région: Premier Tech, Lepage Millwork et Plomberie KRTB. 

Une chose est certaine, jamais Jean-Philippe, Jean-Michel et Mathias, étudiant en génie de l’environnement, n’auraient pu souhaiter un aussi beau cadeau pour souligner la fin de leurs études. Pour Christopher, qui en était à sa 1ère année en génie mécanique, il aura probablement la possibilité de participer à la défense du titre, s’il le souhaite. 

 

Publicité