Publicité
30 mai 2016 - 12:32 | Mis à jour : 12:48

Bilan annuel de la Sûreté du Québec

Le nombre de collisions mortelles préoccupe la SQ

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

Après une année 2014/2015 marquée par une hausse significative des accidents mortels sur les routes du Bas-St-Laurent, le portrait n’est pas plus positif 12 mois plus tard, alors que l’on note une certaine stabilité qui préoccupe. C’est l’un des constats qui ressort du bilan annuel de la SQ pour la période du 1er avril 2015 au 31 mars 2016. Le rapport a été présenté lundi 30 mai à Rivière-du-Loup.

Ainsi, dans la dernière année, 21 collisions mortelles sont survenues sur le réseau routier au Bas-St-Laurent (dont 14 au KRTB), soit deux de plus des 19 enregistrées l'an dernier. Dans l’ensemble de l’Est-du-Québec, il est question de 34 collisions mortelles, ce qui représente une hausse de 36 % sur la moyenne des quatre dernières années qui est de 25. 

« C’est un bilan malheureux et il est difficile d’expliquer ces chiffres. Nous avons une bonne capacité d’analyse et nous tentons d’être présents aux plages horaires les plus risquées. Mais les causes sont très variées et on ne remarque pas de zones davantage accidentogènes », a indiqué le Commandant du District 01 Luc Belzile, précisant que réduire cette statistique est évidemment l’un de ses principaux objectifs. 

Point positif au tableau cependant : les collisions avec blessés graves ont été en baisse de 33 % en 2015/2016. Alors que 93 d’entre elles étaient survenues l’an dernier, 62 ont été enregistrées cette année. « Nous sommes fiers de cela. La ligne entre une collision mortelle et une collision avec blessés graves est parfois très mince », a rappelé M. Belzile. 

CRIMINALITÉ

Avec 10 199 dossiers d’enquête toutes catégories confondues pour le district 01, la SQ observe une certaine stabilité comparativement à 2014/2015 où 10 410 dossiers ont été ouverts. Du côté des crimes contre la personne, on remarque cependant une augmentation, alors que 2431 interventions ont eu lieu contre 2 374 l’année précédente. Cela est expliqué par la hausse des voies de fait (70 victimes de plus). 

DROGUES 

Le rapport de la Sûreté du Québec fait également état de 727 interventions en matière de culture, de possession et de trafic de drogues et d’ordonnances médicales sur le territoire des régions du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Il s’agit d’une baisse de 8,2 % comparée à l’année précédente.

ALCOOL AU VOLANT EN BAISSE

En matière d’alcool au volant, les chiffres affichent une baisse marquée (24 %) alors qu’il y a eu 331 arrestations en 2014/2015 pour conduite avec les facultés affaiblies au Bas-Saint-Laurent, pour une moyenne des quatre dernières années de 434 interventions.

Notons enfin que l’on a noté dans la dernière année une hausse importante (22 %) du nombre de cartes d’appel ouvertes dans la région. Celles-ci correspondent à toutes les demandes faites aux policiers par les citoyens. En 2015/2016, au KRTB, on en dénombre plus de 13 000, alors que la moyenne pour les 4 dernières années est de 10 600. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Il y a moins de policiers sur les routes, plus de morts ,moins de conducteurs pris au volant avec capacites affaiblie. Il y en a toujours autant qui conduisent en capacites affaiblie alcool,drogue.

    Le routier - 2016-05-30 17:28
  • Il aurait été bon de savoir sur les 21 collisions mortelles qui sont survenues sur le réseau routier au Bas-St-Laurent, combien l'on été sur la 185???

    G.Duquette - 2016-05-30 13:13