Publicité
25 mai 2016 - 10:44

Un ultime effort pour la relance de la Station plein air de Saint-Pacôme

Le comité de relance de la Station plein air de Saint-Pacôme a annoncé le 20 mai les aides financières des trois coprésidents d’honneur. Au total, 140 000 $ seront versés afin de contribuer à la relance de la Station plein air. Un appel pour un ultime effort de la part des entreprises du milieu a aussi été lancé afin d’assurer l’ouverture pour l’hiver 2016. 

Les trois coprésidents d’honneur, Sylvain Gaudreau, directeur général de la Caisse Desjardins de l’Anse de La Pocatière, Gilles Lortie, propriétaire de l’Hôtel Universel à Rivière-du-Loup et Yvon Soucy préfet élu de la MRC de Kamouraska, ont tour à tour annoncé leur part d’aide financière. 

Pour la relance de la Station plein air, la MRC de Kamouraska a choisi de verser une aide de 75 000 $, par l’entremise du Fonds de développement des territoires – Volet Amélioration des milieux de vie. La Caisse Desjardins de l’Anse de La Pocatière a confirmé un montant de 40 000 $ en provenance des caisses Desjardins du Kamouraska.

Également à titre de coprésident d’honneur, Gilles Lortie, propriétaire de l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup et ancien résident de Saint-Pacôme, a annoncé une aide financière de 25 000 $. «La Station plein air est un joueur qui génère de l’activité économique et qui permet à plusieurs entreprises de rayonner. C’est pourquoi je les invite personnellement à s’impliquer activement dans la recherche de financement pour la Station Plein air», a-t-il mentionné. 

Norbert Morin, député de Côte-du-Sud, a pour sa part rappelé la part octroyée par le gouvernement provincial dans le projet de relance, un montant de 312 405 $. Rappelons que le cout total du projet de relance est estimé autour de 736 000 $ dont la moitié du financement doit venir du milieu. À ce jour, on a atteint un peu plus de la moitié de l’objectif de 450 000 $.

 

Publicité

Commentez cet article