Publicité
24 mai 2016 - 09:28 | Mis à jour : 14:28

Réfection d’aqueduc et d’égout

Les travaux commencent à Trois-Pistoles

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

Les résidents de Trois-Pistoles verront leur centre-ville paralysé en partie pour les cinq prochains mois, alors qu’ont débuté ce mardi 24 mai les travaux de réfection d’aqueduc et d’égout sur les rues Jean-Rioux Sud et Notre-Dame-Est. 

La traditionnelle pelletée de terre officielle s’est tenue en début de matinée avec le maire de Trois-Pistoles Jean-Pierre Rioux, le député-ministre Jean D’Amour et le député néodémocrate Guy Caron. 

« Ça fait plus de 10 ans qu’on attend ce moment. Dans quelques mois, le visage du centre-ville aura changé pour le mieux […] Ce sera un travail de longue haleine, mais cela s’imposait étant donné l’âge du réseau d’aqueduc et l’état des rues. Personne ne trouve que c’est une dépense folle », a souligné M. Rioux. 

Concrètement, ce projet vise le remplacement de près de 1 500 mètres de conduite d'aqueduc et la séparation de plus de 1 350 mètres de réseau d'égout unitaire au coeur du centre-ville de Trois-Pistoles. Les travaux devraient s’échelonner jusqu’au 1er novembre et seront réalisés en petits secteurs pour permettre l’accessibilité aux commerces et aux résidences. 

« Les travaux vont débuter au bout de la rue Notre-Dame Est et vont se poursuivre jusqu’à l’intersection avec Jean-Rioux. Ensuite, on descend jusqu’à la voie ferrée, pour finalement remonter la rue Jean-Rioux jusqu’à la route 132 », a indiqué le maire. 

L’obligation gouvernementale oblige la municipalité à avoir tout terminé pour la fin octobre, mais il se peut que cette dernière fasse une demande de dérogation mineure pour que la 2e couche d’asphalte puisse être posée après l’hiver, question que celle-ci se stabilise pendant la saison froide. 

« Mon message va aux citoyens : n’arrêtez pas d’encourager nos commerçants locaux même s’il y a dérangement dans le milieu. Ils vont avoir grandement besoin de votre aide […] Les travaux ont été prévus pour qu’on puisse accéder à tout, tout le temps », a-t-il soutenu. 

AIDE FINANCIÈRE

Une aide financière d'un peu plus de 3,8 M$ conjointe annoncée le 8 janvier par le député Jean D'Amour et son homologue fédéral Rémi Massé permettra à la Ville de Trois-Pistoles d’effectuer cette année la réfection des rues, un projet total qui s’élève à plus de 6 M$. 

« C’est un grand coup aujourd’hui pour la Ville de Trois-Pistoles et ce sera un été pour le moins mouvementé, mais au final, c’est une bonne nouvelle. On va doter la ville d’un centre-ville digne de ce nom », a commenté de son côté Jean D’Amour.  

La Ville de Trois-Pistoles prévoit par ailleurs réaliser un règlement d’emprunt de 4,2 M$ sur 25 ans, qui sera déboursé par les contribuables afin de financer l’autre moitié du projet de réfection, subventionné à 50% par la partie gouvernementale.

Concernant la réfection de Notre-Dame Ouest, la Ville commence à entamer des démarches auprès de firmes d’ingénieurs pour faire une analyse des coûts que cela pourrait représenter. Une première pelletée ne devrait toutefois pas être attendue avant 3 à 5 ans, a conclut Jean-Pierre Rioux. 

 

 

Publicité