Publicité
23 mai 2016 - 13:55

Promotion Kamouraska lance un projet de tourisme gourmand

Promotion Kamouraska, en partenariat avec la MRC de Kamouraska et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), a lancé un projet de tourisme gourmand au Kamouraska, lors d’un 5 à 7 réunissant plus de 50 producteurs, transformateurs, restaurateurs et détaillants de la MRC le 17 mai.

« Le projet a pour objectif, entre autres, de structurer et promouvoir un réseau agrotouristique au Kamouraska pour les clientèles touristiques et locales. Il touche les producteurs, transformateurs, restaurateurs et détaillants du territoire», a précisé Bruno Lacroix, chargé du projet chez Promotion Kamouraska. Il se divise en trois parties : un volet formation et accueil, un volet développement d’une charte d’excellence et un volet d’expériences réelles de pratique agricole.

Un comité a été formé au cours des dernières semaines et regroupe des intervenants reconnus dans le secteur : Claire Lajoie (UPA), Sophie Bourgeois (Fermette Harbour), Nathalie Lemieux (Érablière Nathalie Lemieux) et Perle Morency (Côté-Est), ainsi que Dominique Hamel (Les Alpagas d’Aldo) et Simon Lebel (MétroPlus Lebel).

Les intervenants agrotouristiques seront rencontrés dans les prochains mois et les données recueillies seront utilisées dans la définition d’une charte d’excellence.

«Ce projet est une démonstration supplémentaire que le milieu kamouraskois sait se concerter et ainsi contribuer à l’attractivité de tout Côte-du-Sud », a ajouté le député de Côte-du-Sud, Norbert Morin.

Ce projet de tourisme rural en agrotourisme au Kamouraska pour une valeur totale de 27 441 $, est géré et supervisé par Promotion Kamouraska, est rendu possible grâce à la participation financière de la MRC de Kamouraska – Fonds de développement des territoires – Volet Amélioration des milieux de vie pour un montant de 8 195 $, aussi par le Programme Proximité à la hauteur de 16 500 $, financé en vertu de l’entente Canada-Québec Cultivons l’avenir et grâce à une part du milieu de 2 746 $.

Publicité

Commentez cet article