Publicité
19 mai 2016 - 09:29 | Mis à jour : 10:36

Une vingtaine de manifestants se font entendre à Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Une vingtaine de travailleurs représentés par le Syndicat de professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) ont tenu une grève générale de 90 minutes le 19 mai près du rond-point du boulevard de l'Hôtel-de-Ville à Rivière-du-Loup, dans le cadre de la négociation de leur convention collective, échue depuis le 31 mars 2015.

Le Syndicat dénonce un retard salarial de 22% que subit le personnel professionnel de l'État. «Si le gouvernement fait le choix de consentir des augmentations salariales de 87% en 10 ans aux médecins ou de dilapider des fortunes en sous-traitance abusive, c'est parfaitement condamnable et cela mérite d'être dénoncé», ont-ils souligné.

Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente environ 24 000 experts, dont près de 17 000 dans la fonction publique, 4 500 à Revenu Québec et 2 500 en santé, en enseignement supérieur et dans les sociétés d'État.

Publicité

Commentez cet article