Publicité
18 mai 2016 - 06:31

La guerre de l’Aroostook revue au Fort Ingall

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

C’est à un passé qui a dessiné notre territoire, soit à l’époque de la guerre de l’Aroostook, que vous convie l’équipe du Fort Ingall dans le cadre d’une journée portes ouvertes le samedi 21 mai.

À compter de 10 h, vous pourrez visiter le Fort Ingall, ses expositions et ses bâtiments historiques qui sont situés au 81, rue Caldwell dans le quartier Cabano à Témiscouata-sur-le-Lac. Cette journée portes ouvertes se terminera à 16 h.

Pour nous imprégner davantage de cette époque, on nous propose à 13 h 30 des prestations de la Garnison du Fort et du Trio littéraire relatant la guerre de l’Aroostook et le vécu des Patriotes en exil et de leurs familles. Ces deux évènements ont marqué l’histoire du Témiscouata.

À 14 h, Marie-Lyne Trépanier présentera son deuxième roman «Ententes à l’anglaise», un livre historique citant le Fort Ingall. L’auteure de Saint-Arsène transporte le lecteur à la fin de la rébellion des patriotes et au début de la guerre d’Aroostook, un conflit frontalier opposant l’Amérique du Nord britannique, aujourd’hui le Canada, aux États-Unis d’Amérique.

Le roman de 290 pages enchaine avec clarté les évènements historiques des années 1837 à 1842, et met en scène des personnages tantôt réels, tantôt fictifs. Deux batailles s’annoncent : la conquête de l’amour et celle du territoire.

 

Publicité