Publicité
6 mai 2016 - 11:47

Le Pavillon-de-l’Avenir ouvre sa cuisine à six chefs de la région

Six artistes culinaires du Bas-Saint-Laurent seront aux fourneaux, dans les cuisines du Pavillon-de-l’Avenir, le mardi 10 mai prochain. Dans le cadre d’un 5 à 7 gastronomique, ces cuisiniers prépareront gracieusement les bouchées d’un savoureux cocktail dînatoire.

Les aliments servis seront également fournis gratuitement par des producteurs de la région. Moyennant une contribution de trente dollars, les convives pourront goûter aux petits fours préparés de main de maître; les sommes amassées permettront d’encourager le perfectionnement d’élèves du centre de formation professionnelle. 

En effet, il s’agit d’une activité ayant pour but le financement d’un stage éducatif en France, auquel participeront des finissants du programme «Cuisine de marché». Selon Éric Archambault, enseignant au Pavillon-de-l’Avenir, cette rencontre culinaire est aussi l’occasion de mettre en valeur les talents d’ici : «Nous ouvrons les portes de nos cuisines à des collègues du milieu. Pour les élèves, c’est l’occasion d’assister à un grand partage d’idées, entre professionnels du milieu culinaire.»

Pas moins de six entreprises participeront à cette soirée. Les artistes culinaires, qui confectionneront les bouchées, proviendront de la région immédiate : Aux bienfaits (chocolaterie et pâtisserie), Côté Est, Les Jardins de Lotus, Le Loft, L’Intercolonial et le Symposium Resto Boutique. Quant aux aliments mis en vedette dans les assiettes des convives, ils proviendront également de producteurs locaux : Aux Fous Brassant, Bergerie du Pont, Aux Bienfaits, Ferme Gijamika, Fromagerie Le Détour, Hydromellerie Saint-Paul-de-la-Croix et Le Jardin des Pèlerins.

Ce 5 à 7 gastronomique fait partie d’une série d’activités de financement organisées depuis décembre dernier, afin de permettre à neuf élèves du Pavillon-de-l’Avenir, qui se spécialisent dans le domaine de la cuisine, de participer à un stage éducatif outre-mer. Le groupe a également obtenu une bourse d’Éducation internationale, coopérative de service de développement et d’échanges en éducation, pour la réalisation de l’initiative.

Le séjour en territoire français, qui se tiendra du 21 mai au 11 juin, permettra aux finissants de parfaire leurs techniques et d’approfondir leur connaissance du métier de cuisinier. À Besançon, dans l’est de la France, les apprentis cuisiniers québécois seront jumelés aux chefs de sept établissements, et ce, pendant 16 jours. Les finissants du centre de formation professionnelle se rendront également dans les villes de Dijon et de Paris ainsi qu’en Champagne.

 

Publicité

Commentez cet article