Publicité
3 mai 2016 - 14:47

Rue des Cèdres : une pétition de 300 signatures déposée

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

La saga de la rue des Cèdres à Saint-Arsène n’est pas encore terminée, malgré les jugements de la Cour supérieure et de la Cour d’appel. Gilbert Dion des Entreprises Lavoie Dion et un regroupement de citoyens ont conjointement déposé une pétition d’un peu plus de 300 noms lors de la réunion du conseil de Saint-Arsène, tenue le 2 mai.

Ils demandent de mettre un terme au projet de développement de la rue des Cèdres. «Plus de 300 personnes, c’est énorme pour une petite municipalité. Il ne nous a pas été possible de voir l’ensemble des citoyens, mais il me semble qu’il s’agit d’un signe évident que c’est un dossier déraisonnable», a expliqué Gilbert Dion, peu avant le dépôt du document.

La municipalité de Saint-Arsène compte un peu plus de 1 200 habitants. «Pour le moment, on ne peut rien faire de plus», s’est ravisé Gilbert Dion.

La pétition, déposée au début de la période de questions, a été prise en compte par la maire Claire Bérubé. Le conseil s’est toutefois fait avare de commentaires.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Tout à fait sidéré que 300 personnes suivent les Lavoie-Dion dans leur galère. Tout ça pour un bout de rue!!! Ça ne vous tente pas de laisser une chance aux familles s'ėtablir dans votre village. Où est le gros bon sens? Bravo à madame Claire Bérubé pour sa dignité et son sens du devoir.

    Économix - 2016-05-04 19:27
  • Pourquoi tout cet acharnemant? C'est complètement ridicule toute cette galère! Les tribunaux ont été clair sur le dénouement qui doit prendre effet.

    La majorité de la population semble ouverte à un tel projet. C'est le développement de la municipalité qui est en jeu dans cette affaire et il faut passer à l'action!

    Je trouve cela énormément désolant que des personnes se lient à la malheureuse bataille de Monsieur Dion (et compagnie). Quelle perte d'énergie... Les gens sont fatigués et nous avons besoin d'un vent de fraîcheur et de positivisme. Il y aura toujours des gagnants et des perdants, on ne peut jamais satisfaire tout le monde, MAIS LE TEMPS EST VENU DE PILLER SUR NOTRE ORGUEIL et faire en sorte qu'une meilleure harmonie règne.

    Anonyme - 2016-05-03 22:55