Publicité
1 mai 2016 - 17:43

Deux nouvelles mesures pour accroitre la sécurité des cyclistes

La Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) se réjouit de l’annonce de l’établissement d’une loi sur la distance latérale de sécurité minimale et l’augmentation des amendes reliées à l'emportiérage.

Le ministre des Transports, Jacques Daoust, a fait savoir que deux modifications du Code de la sécurité routière seraient incluses sous forme de papillons dans un projet de loi encadrant l'industrie du taxi qui sera déposé dans les prochains jours. Ainsi, ces nouvelles mesures entreraient en vigueur dès cet été.

« Pour les cyclistes, le fait d’introduire une distance latérale de sécurité au moment des dépassements est probablement la mesure la plus attendue qui soit, et celle qui contribuera le plus à augmenter notre sécurité à vélo. Nos membres, qui pour la plupart s’entrainent sur les routes, nous interpellent fréquemment pour témoigner de situations où ils se sont faits frôler par des véhicules, et ce, parfois même de manière intentionnelle, ce qui est encore plus inquiétant », a fait valoir Louis Barbeau, directeur général de la FQSC.

Cette mesure palie à l’absence d’aménagements voués à diminuer l’exposition les cyclistes aux risques de la circulation automobile à certains endroits.

La sécurité à vélo commence par le respect du Code de la sécurité routière et par l’adoption de comportements préventifs, comme être à l’écoute de l’environnement, s’assurer de voir et d’être vu.

  • Soyez visible.
  • Roulez à droite et gardez votre trajectoire.
  • Respectez les feux rouges et les arrêts obligatoires.
  • Roulez en petits groupes.
  • Privilégiez l’accotement.

Il importe de rappeler que si les automobilistes doivent respecter certaines normes comme le maintien d’une distance sécuritaire entre un vélo et leur véhicule, les cyclistes doivent, eux aussi, se conformer aux règles et partager la route.

Publicité

Commentez cet article