Publicité
27 avril 2016 - 12:27 | Mis à jour : 12:32

Une sensibilisation qui a de l'impact

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Environ 2 000 élèves de la région ont assisté à une reconstitution complète d’une scène d’accident mortel dans le cadre du projet IMPACT au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup, le 27 avril.

Cette initiative visait cette année à sensibiliser les jeunes aux risques des distractions au volant. «Le cellulaire au volant est vraiment un problème. Ce que nos jeunes doivent comprendre, c’est que texter et conduire un véhicule ne vont pas de pair», a commenté le responsable des communications pour la Sûreté du Québec, Claude Doiron.

En effet, ce dernier insiste et affirme que se pencher la tête de 4 à 6 secondes en roulant à 90 km/h pour lire un message texte est l’équivalent de traverser la longueur d’un terrain de football avec les yeux fermés. De nombreux imprévus peuvent survenir dans ce laps de temps. «En raison du cellulaire au volant, on augmente de 26 fois le risque d’être impliqué dans une collision potentiellement mortelle», a-t-il souligné.

Le conducteur impliqué dans la reconstitution était entré en collision avec un engin de chantier, tuant sur le coup sa passagère et blessant gravement un autre jeune installé à l’arrière du véhicule. Il a finalement écopé d’une peine de 4 ans d’emprisonnement et d’une interdiction de conduire de 5 ans, pour une accusation de négligence criminelle causant la mort, lors d’un procès fictif.

Le projet est présenté cette année aux élèves de 4e et 5e secondaire des différentes écoles de la région, mais également aux étudiants du Cégep de Rivière-du-Loup et du Pavillon de l’Avenir, qui obtiennent pour la plupart leur premier permis de conduire.

Regroupant à la fois les intervenants de tous les milieux touchés par les accidents de la route, qu'il s'agisse des services d’urgence, du secteur de la santé, ou encore du milieu juridique, tout a été mis en place afin que cette simulation soit la plus réaliste possible, grâce à une étroite collaboration.

Publicité