Publicité
25 avril 2016 - 15:15

La passion du métier au Pavillon-de-l’Avenir

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Le centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir tiendra une journée portes ouvertes le samedi 30 avril. Avec la collaboration d’une vingtaine d’entreprises, l’établissement scolaire veut démontrer que la passion du métier peut être une avenue prometteuse pour les élèves du secondaire et les adultes en mouvement sur le marché du travail.

Yvan Tardif, directeur général de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup, a indiqué que la clientèle du Pavillon-de-l’Avenir de Rivière-du-Loup est composée à 20% de jeunes qui sortent du secondaire. Les adultes représentent donc une part importante de la clientèle, soit après un séjour sur le marché du travail ou dans une autre institution d’enseignement. Pour bon nombre d’étudiants, la voie d’une formation collégiale est donc le premier choix. «Quelque 70% des décrocheurs au collégial viennent à la formation professionnel», a souligné M. Tardif.

30 PROGRAMMES

Le Pavillon-de-l’Avenir offre de la formation dans neuf secteurs, ce qui correspond à plus de 30 programmes de formation. Au cours de la dernière année, il a accueilli 1 100 élèves, jeunes et adultes. Il emploie plus de 120 enseignants. «Le recrutement est plus difficile dans une dizaine de programmes», a mentionné Benoit Ouellet, directeur du centre de formation professionnelle. Les métiers de l’acier et la mécanique font partie de ces programmes pour lesquels les élèves se font rares, et ce, malgré un taux de placement excellent. Dans certains programmes, le niveau de difficulté est tel qu’on manque d’effectifs pour former un groupe. «Il y a des métiers moins connus, la journée portes ouvertes nous permet de montrer toutes les options qui s’offrent à la clientèle», a indiqué M. Ouellet.

SEMAINE DE L’EMPLOI

Cet évènement est présenté dans le cadre de la Semaine de l’emploi au Bas-Saint-Laurent. «Le bassin de travailleurs potentiels est en diminution. Devant cette perspective, notre région doit nécessairement diriger ses efforts vers la mobilisation des personnes sous-représentées sur le marché du travail dont des jeunes, des travailleurs expérimentés, des personnes handicapées et des prestataires d’aide financière de dernier recours, ainsi que des personnes immigrantes», a déclaré Benoît Lymburner, directeur régional d’Emploi-Québec au Bas-Saint-Laurent.

DES DÉCOUVERTES

À compter de 10 h samedi prochain, les portes du Pavillon-de-l’Avenir seront ouvertes à la population, et ce, jusqu’à 16 h. En plus de découvrir les programmes de formation offerts, les visiteurs pourront voir une exposition de photos, un simulateur de course automobile unique et conçu au Pavillon-de-l’Avenir, l’artiste Rose Dionne (diplômée du Pavillon-de-l’Avenir) en prestation après sa participation à La Voix, déguster des saveurs inédites préparées par le secteur de l’alimentation, etc. Une halte-garderie gratuite sera aussi disponible, grâce à la collaboration de la Maison de la Famille du Grand-Portage. La cafétéria du centre sera ouverte et le repas du midi sera servi au cout de 6 $ l’assiette.

 

Publicité