Publicité
20 avril 2016 - 15:03 | Mis à jour : 15:04

Opération Ceinture : plus de 2 400 personnes interceptées

Rivière-du-Loup – Les services policiers québécois, en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec, ont dévoilé le 20 avril le bilan de la 9e opération Ceinture, qui s’est déroulée du 11 au 17 avril dans l’ensemble du Québec sous le thème «Pas d’excuse, il faut s’attacher».

Dans le cadre de la campagne, des opérations policières ciblées ont permis d’intercepter plus de 2 400 conducteurs ou passagers qui étaient en infraction, en vertu de l’article 396 du Code de la sécurité routière. Au total, plus de 800 opérations ont été réalisées dans tout le Québec.

Les services policiers et la Société de l’assurance automobile du Québec ont diffusé leurs messages sur les plateformes Facebook et Twitter, qui ont permis de rejoindre un auditoire de plus de 65 000 internautes, suscitant ainsi un échange engagé sur cette problématique méconnue du public.

En effet, bien que la plupart des gens croient que le port de la ceinture de sécurité soit respecté par tous, selon des enquêtes menées par la Société́ de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), plus de 30 % des conducteurs et passagers de véhicules de promenade décédés dans une collision de la route n’étaient pas attachés. Rappelons que si tous les occupants d'un véhicule s'attachaient, on éviterait annuellement 40 décès et 95 blessés graves.

Rappelons qu’en plus de mettre en péril leur vie et celles des autres passagers d’une voiture, les personnes qui omettent de s’attacher s’exposent à une amende de 80$ plus les frais et la contribution, pour un total de 120$. L’imposition de trois points d’inaptitude s’ajoute à cette sanction.

 

Publicité

Commentez cet article