Publicité
16 avril 2016 - 06:32

Guérir sa relation avec l’argent

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Rivière-du-Loup – L’argent nous apporte du bonheur, mais parfois des soucis. Marc Thériault nous propose son livre «Tout le monde mérite la sécurité financière: Guérir sa relation avec l'argent».

«Il faut se prendre en main, soi-même, ne pas attendre après le gouvernement. Le crédit est facile et la valeur de l’argent a baissé. Nous devons organiser notre budget. La première idée, c’est de payer nos dettes, surtout à des taux d’intérêt de 10 % », a mentionné M. Thériault.

Le conseiller en sécurité financière et consultant en finance personnelle et entreprise soutient également qu’il faut diversifier ses investissements. «Avec des placements qui rapportent que 2 %, ce n’est pas suffisant. Il est préférable de diversifier ses actifs, acheter un lot à bois, un terrain, des propriétés et des biens tangibles», soutient-il.

Marc Thériault est originaire de Rivière-du-Loup, ville qu’il a quittée en 2009. Il habite maintenant à La Pocatière. «J’ai 25 ans d’expérience dans l’industrie des services financiers et je suis diplômé de l’Institut des banquiers canadiens en finances. J’ai étudié à l’Université du Québec à Montréal en administration, mais je n’ai pas complété mon baccalauréat», a-t-il mentionné.

LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

L’auteur présente dans son livre «Tout le monde mérite la sécurité financière: Guérir sa relation avec l'argent» un aspect pratique pour comprendre les finances personnelles et un aspect psychologique qui fait partie inhérente quand on pense à la finance. «Dans ce livre on parle spécifiquement de budget, comment économiser, comment produire un second revenu, comment mieux investir, comment se protéger avec les véhicules financiers comme les assurances-vie, invalidité et les produits d’investissement et surtout un chapitre pour comment guérir sa relation avec l’argent», a-t-il expliqué.

Le livre est vendu exclusivement sur amazon.ca au Canada au cout de 14.30 $.  On peut se le procure également en rejoignant l’éditeur et l’auteur sur marctheriault67@gmail.com.

 

 

Publicité

Commentez cet article