Publicité
14 avril 2016 - 13:14

Bénévolat : le dévouement de Josianne Sirois salué

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Rivière-du-Loup - Le gouvernement du Québec a reconnu, le 12 avril, le dévouement de l’instigatrice du projet « Chaîne de vie », Josianne Sirois, dans sa communauté. Elle s’est vue décernée le prix Hommage bénévolat-Québec pour la catégorie jeune bénévole de la région du Bas-St-Laurent.

En plein cœur de la semaine nationale de l’action bénévole, Josianne Sirois a ainsi été accueillie au restaurant Le Parlementaire, à l’hôtel du Parlement du Québec, avec d’autres personnes et organismes bénévoles représentant toutes les régions du Québec. Mme Sirois a également reçu une statuette Tara, de même qu’un certificat d’honneur calligraphié par le premier ministre. 

Sur les réseaux sociaux, la jeune femme originaire du Kamouraska a accepté le prix avec modestie, rappelant que le bénévolat n’a pas d’âge et a invité les gens à faire de belles actions au sein de leur communauté.  « Le bénévolat peut se faire sporadiquement, mensuellement ou même annuellement [...] Il amène de sourires, des soupirs de contentement et surtout beaucoup de belles rencontres et de beaux souvenirs qui sont vécus tant par le bénévole que la personne qui en bénéficie », a-t-elle écrit. 

Reconnue principalement comme étant l’instigatrice de « Chaîne de vie », un projet devenu aujourd’hui national qui sensibilise les jeunes au don d’organes, Mme Sirois est aussi beaucoup impliquée dans son village natal de Saint-André-de-Kamouraska. Elle est notamment co-présidente des Fêtes du 225e anniversaire. 

Sur la photo, Josianne Sirois est accompagnée par le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale François Blais, en présence de MM. Bruno et Philippe Masson, fils de feu M. Claude Masson, dont le prix jeune bénévole porte le nom.

 

Publicité