Publicité
28 mars 2016 - 10:32

Le ROBVQ dénonce les coupures drastiques pour la gestion de l’eau

Québec — Le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) est stupéfait et mécontent de l’annulation du crédit de 770 000$ pour le programme de sensibilisation aux algues bleu-vert annoncé dans le budget provincial Leitao. Cette annonce met une fin abrupte au programme Opération Bleu-Vert pour lequel 666 000$ du montant étaient alloués.

Le programme Opération Bleu-Vert permettait aux 40 organismes de bassins versants du Québec (OBV) de lutter contre les cyanobactéries et le vieillissement prématuré des lacs depuis neuf ans.
Mais l’impact de ce programme va bien au-delà des répercussions sur le fonctionnement et les pertes d’emploi dans les OBV, estime le ROBVQ. En se désengageant de la protection de l’eau, le gouvernement met en péril la santé des citoyens qui seraient exposés aux algues bleues sans avoir été informés de leur potentielle toxicité.

Les algues bleu-vert modifient également le rapport et l’accès des citoyens aux plans d’eau. « Un lac touché par les cyanobactéries devient impropre à la baignade ou à toute autre activité nautique, ce qui peut avoir un impact direct notamment sur la valeur des propriétés riveraines et le tourisme », rappelle Daniel Desgagné, président du ROBVQ.

MOYENS INFIMES

Pour les organismes de bassins versants, l’abolition du programme Opération Bleu-Vert signifie qu’ils auront encore plus de difficulté à assurer le mandat qui leur est confié par le gouvernement et qu’ils remplissent déjà avec peu de moyen, soutient M. Desgagné. Ils doivent élaborer, mettre à jour, promouvoir et assurer le suivi de la mise en oeuvre d’un plan directeur de l’eau (PDE), un outil de planification regroupant les objectifs à atteindre et les actions à réaliser pour préserver la qualité de l’eau d’un bassin versant.

L’impact de l’abolition du programme sera d’autant plus grand que l’argent investi dans l’Opération Bleu-Vert servait de levier pour les projets sur le terrain. « Chaque dollar investi grâce à l’Opération Bleu-Vert était quadruplé par les investissements des partenaires», rappelle monsieur Desgagné.

 

Publicité