Publicité
18 mars 2016 - 16:43

Budget prudent aux perspectives intéressantes, selon la Ville de Rivière-du-Loup

Rivière-du-Loup – La Ville de Rivière-du-Loup se montre généralement satisfaite de plusieurs mesures annoncées dans le budget du Québec 2016-2017, déposé le jeudi 17 mars. L'équilibre budgétaire demeure une cible importante, dit-on.

Toutefois, le maire de Rivière-du-Loup estime qu'il « faudra éviter que cela se traduise par un manque d’investissement dans les infrastructures ». « Les signaux laissent entrevoir qu’il n’y a pas de hausse d’investissement prévisible à court terme. Nous souhaitons néanmoins que Québec soit au rendez-vous lorsque les programmes fédéraux seront annoncés. Chez nous, les projets sont connus : pensons au carrefour maritime, au réseau routier et les infrastructures souterraines, de même que le traitement des eaux usées et le patrimoine religieux », a précisé Gaétan Gamache. 

Aussi, l’ajout de 10 millions $ sur cinq ans pour la poursuite de la Stratégie maritime est une excellente nouvelle, notamment pour le projet de carrefour maritime, ainsi que pour les investissements éventuels pour le havre de Rivière-du-Loup, la Traverse, ou encore le Port de mer de Cacouna et les infrastructures périphériques.

Certaines autres mesures sont également fort bien accueillies par la Ville, comme le soutien aux municipalités pour la décontamination des terrains, dont les sites à fort potentiel de développement économique, de même que l’engagement du gouvernement de simplifier les modalités administratives du programme ClimatSol-Plus, ainsi que les mesures de soutien aux entreprises sont évidemment bien reçues à Rivière-du-Loup, ville entrepreneuriale par excellence au Québec. 

SOUTIEN AUX ENTREPRISES

Au chapitre du développement durable, la Ville voit d’un très bon oeil le financement de 10,5 millions $ sur cinq ans dédié à l’entretien de la Route verte, compte tenu du fort potentiel touristique de cette infrastructure. « Nous espérons maintenant avoir droit à une part de cette somme, ce qui pourra se vérifier à l’étude des crédits », ajoute le maire Gamache. 

La mise en place d'un nouveau crédit d'impôt remboursable pour la rénovation résidentielle verte est aussi une bonne nouvelle, le développement durable étant déjà à Rivière-du-Loup un principe fort, central, qui teinte l’ensemble des décisions du conseil municipal.

 

Publicité