Publicité
16 mars 2016 - 11:59

L’union fait la force dans MLKRDL

Rivière-du-Loup - Le député fédéral de la circonscription de Montmagny - L’Islet - Kamouraska - Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, les élus municipaux et le Comité pour le service cellulaire équitable de l’Islet se serrent les coudes pour une couverture de téléphonie sans fil adéquate.

M. Généreux a confirmé mercredi matin à Montmagny qu’en moins de deux mois, les représentants des 58 municipalités et 4 MRC de sa circonscription ont signé une résolution commune pour demander une couverture efficace du réseau de téléphonie sans fil.

Le député a annoncé lors d’une rencontre de travail fédéral-municipal le 20 janvier dernier qu’il faisait de ce dossier son cheval de bataille. «Nous savons que le réseau est déficient et inadéquat. De plus, la téléphonie sans fil cellulaire est devenue, au fil des années, un service essentiel à la sécurité des familles et des travailleurs et au développement économique des organisations d’un territoire,» soutient le député. « Maintenant, avec toutes ces signatures de résolution, nous avons un poids, un levier pour être entendu des décideurs.» ajoute-t-il.

Pour sa part, Robin Caron membre du Comité pour le service cellulaire équitable de l'Islet, à l’initiative du projet, se réjouit de l’appui reçu et déplore l’impact négatif sur le développement des affaires. Il soutient que «le cellulaire représente l’outil de travail principal et indispensable. Sans réseau viable, il devient difficile pour les gens d’affaires d’entrer en contact et de favoriser le télétravail. Les PME hésitent à s’installer en région sans ce service essentiel.»

Sandy McKay, aussi membre du comité renchérit «le manque de réseau cellulaire est l’aspect le plus inquiétant présentement, principalement en ce qui a trait aux urgences. Sans service cellulaire 911, la population vit un sentiment d’insécurité. Pour le moment nous déplorons que le service 911, tout comme le réseau cellulaire n’est pas réglementé par le CRTC.»

Conformément aux engagements de la résolution, une rencontre est prévue avec Bernard Lord président et premier dirigeant de l’Association canadienne des télécommunications dans la circonscription d’ici les deux prochains mois. M. Lord rencontrera dans un premier temps tous les maires de la circonscription, il dressera le portrait de l’industrie, dans un deuxième temps il rencontrera les fournisseurs de services et discutera des détails techniques.

Au cours du mois d’avril, le député approchera le CRTC et Industrie Canada afin de permettre au dossier d’accessibilité au réseau sans fil de cheminer et d’aboutir sur une rencontre dans la circonscription.

 

Publicité