Publicité
19 mars 2016 - 12:54

Jean D’Amour a les Jeux du Québec dans sa mire

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 3

Rivière-du-Loup – Le député Jean D’Amour a fait l’annonce de plus de 2,5 M$ pour les infrastructures sportives et récréatives de la région, le 10 mars. La perspective que Rivière-du-Loup accueille Jeux du Québec en 2021 l’interpelle beaucoup, il ne s’en cache pas.

L’octroi d’une aide financière de 1,5 M$ pour la construction d’un complexe intérieur de curling, pour un projet total de 3,3 M$ est la pierre angulaire des investissements dans la région. «Je pense que c’est un atout incontournable pour la candidature de Rivière-du-Loup, un peu comme une lettre d’engagement. C’est tout ce qu’il manque pour avoir une offre sportive complète», a commenté Jean D’Amour. L’implication d’autres partenaires financiers sera toutefois nécessaire pour concrétiser la construction.

AUTRES PROJETS

Le montant alloué au Stade de la Cité des Jeunes à Rivière-du-Loup, de l’ordre de 600 000$ pour un projet total de 1,2 M$, servira à rendre l’aréna conforme aux normes. Le système d’éclairage sera changé, les murs extérieurs également et le système de drainage sera retravaillé.

La municipalité de Notre-Dame-du-Portage s’est aussi vue allouer une aide de 70 000$ pour son projet de 180 000$ concernant la mise à niveau de son terrain de soccer, la création de terrains de volleyball de plage au parc intergénérationnel des Îles.

Le député-ministre Jean D’Amour a également profité de son passage à la Station de plein air de Saint-Pacôme pour annoncer un investissement de plus de 312 000$ pour la remise aux normes des remontées mécaniques et l’acquisition d’un tapis roulant pour l’école de ski.

AIDE FINANCIÈRE

Ces investissements proviennent du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives - phase III du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Ils ont été remis au nom du ministre Sébastien Proulx.

Dans l'ensemble du Québec, quelque 110 projets de construction, de rénovation, d'aménagement et de mise aux normes d'installations sportives et récréatives se concrétiseront grâce à un soutien gouvernemental de 50 M$.

 

 

 

Publicité