Publicité
10 mars 2016 - 14:48 | Mis à jour : 14:49

Nouvelle controverse entre la Chambre de commerce et la Ville de Rivière-du-Loup

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 9

Rivière-du-Loup – Le 10 mars, nous avons eu droit à une nouvelle page des relations tendues entre la Chambre de commerce et la Ville de Rivière-du-Loup. Cette fois, le président de l’organisme représentant la communauté d’affaires, Hugo Dubé, se questionne sur la volonté du maire de travailler avec la Chambre sur un dossier précis.

Le débat a été lancé à la suite d’une nouvelle diffusée par CIEL FM le mercredi 9 mars concernant une allégation à l’effet que le maire Gaétan Gamache refuse de travailler avec la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup sur un comité de la zone industrialo-portuaire de Cacouna.

«Cette information est une première pour nous. Nous n’avons jamais eu connaissance du document dont il est mention dans la nouvelle», a d’abord commenté M. Dubé, président de la Chambre de commerce dans un communiqué de presse.

«On veut être là et on mérite d’être là» - Hugo Dubé

«Ça manque de sérieux. On ne produit pas de communiqué sur des rumeurs», a laissé savoir M. Gamache, en vacances. Dans une entrevue téléphonique, Hugo Dubé a cependant confirmé à Info Dimanche que cet écrit existait bien et que c’était davantage un papier officiel que de travail.

COMITÉ DE LA ZONE INDUSTRIALO-PORTUAIRE

Dans un récent sondage interne de la Chambre de commerce effectué auprès de ses membres, ceux-ci souhaitent que l’organisme les représente auprès des instances municipales. Ils désirent également une présence accrue de la Chambre de commerce dans les dossiers de développement économique.

La Chambre de commerce n’a cependant pas de pouvoir de décision dans de tels projets, mais celui d’émettre des attentes et des recommandations. «On veut être là et on mérite d’être là», a commenté le président à propos du comité de la zone industrialo-portuaire. «Si on n’a pas de pouvoir de décision, ça ne dérange pas qu’on soit là» a-t-il ajouté.

«Il est tout à fait naturel pour les gens d’affaires de vouloir contribuer activement au développement économique de toute la région et la Chambre de commerce souhaite travailler harmonieusement avec l’ensemble des organisations. Nous représentons les gens d’affaires et nous voulons donner de la plus-value à ce type de projets», a conclu le président de la Chambre de commerce.


 

Publicité