Publicité
12 mars 2016 - 10:03

Le silo à grains : un espace clos dangereux pour les agriculteurs

Toutes les réactions 1

Québec - Chaque année, des producteurs et des travailleurs agricoles sont blessés ou perdent la vie lors d'accidents liés aux silos à grains. Partie intégrante du paysage dans le secteur de l'agriculture, les silos à grains sont essentiels à bien des fermes. Pourtant, ces espaces clos sont dangereux et ils présentent des risques pour la santé et la sécurité, dont l'ensevelissement. 

Dans le cadre de la Semaine de la santé et de la sécurité en agriculture, qui se déroule depuis le 9 mars et se poursuivra jusqu’au 16 mars prochains, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et l'Union des producteurs agricoles (UPA), en collaboration avec le Réseau de santé publique en santé au travail, unissent leurs efforts pour sensibiliser les agriculteurs aux risques liés aux silos à grains. 

ÉLIMINER LES DANGERS

La plupart des victimes d'ensevelissement sont entrées dans un silo pour régler un problème d'écoulement des grains ou tenter de retirer des grains de mauvaise qualité. Afin d'éviter d'avoir à entrer à l'intérieur du silo, les producteurs agricoles doivent prévenir la détérioration des grains et privilégier des méthodes de travail par l'extérieur.

De même, pour éviter les accidents, les producteurs doivent appliquer les méthodes de protection contre les chutes et cadenasser toutes les sources d'énergie des pièces en mouvement, telles les vis balais, avant le nettoyage du silo ou toute autre tâche.

ACTIVITÉS PARTOUT

Durant la Semaine de la santé et de la sécurité en agriculture, ainsi que tout au long de l'année, des ateliers de prévention se tiendront dans toutes les régions du Québec sur le thème des silos à grains.

Pour en savoir plus sur la santé et la sécurité du travail en agriculture, consultez le site à cnesst.gouv.qc.ca/agriculture.

 

Publicité