Publicité
15 février 2016 - 06:58

Environ 6% des logements de Rivière-du-Loup inoccupés

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

Rivière-du-Loup – Le taux d’inoccupation des logements de la ville de Rivière-du-Loup est 2% plus élevé que la moyenne du Québec, selon des chiffres révélés en décembre dernier par la Société canadienne d’hypothèques et de logements (SCHL), dans le Rapport sur le marché locatif.

En effet, en octobre 2015, ce taux s’élevait à 6%, alors qu’il n’était qu’à 2,2% entre 2000 et 2010. La moyenne québécoise se tient à environ 4,2% d’inoccupation, selon le même document. Il faut remonter à 1994 pour retrouver un tel taux d’inoccupation à Rivière-du-Loup.

«Ça fait plusieurs années qu’on s’en rend compte. C’est une réalité à laquelle la Ville doit faire face. On devra mettre la pédale douce pour les nouvelles constructions», a commenté le maire de Rivière-du-Loup Gaétan Gamache. Ce dernier ajoute qu’il faut prendre les statistiques avec un grain de sel. Il considère que le taux d’inoccupation des logements et le ralentissement économique de la région vont de pair.

«Avec la fermeture du Zellers, de CNP, qui représentent des centaines d’emplois, ça change la dynamique. Nous allons attraper le 20 000 de population bientôt. Notre défi sera de demeurer une Ville attractive, c’est le travail qu’on a à faire», a soutenu Gaétan Gamache.

DÉFI

Le Bas-Saint-Laurent devra relever un grand défi au cours des prochaines années, alors que l’impact du vieillissement de la population sera de plus en plus probant. La région ne compte que 10 municipalités en croissance parmi les 130 qui la composent, alors que 41 sont en stabilité. Le Bas-Saint-Laurent regroupe 90 municipalités de moins de 1 000 habitants. Parmi elles, seulement deux ont connu une croissance depuis 2005, et 40 autres sont demeurées stables.

Selon Statistique Canada, en 2011, Rivière-du-Loup comptait une population de 19 447 habitants, représentant une variation en pourcentage de 4,6 % par rapport à 2006. En comparaison, la croissance moyenne nationale était de 5,9 %. En 2015, selon le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, la population est de 19 782 habitants, une constante augmentation qui reste cependant sous la moyenne de l’augmentation nationale.  

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Il y a eu beaucoup (trop!!) de constructions neuves au cours des années 2010-2014, ce qui créé maintenant un surplus de logements disponibles et un ralentissement important dans la nouvelle construction, parlez-en aux entrepreneurs en construction...

    aL - 2016-02-16 15:37
  • Bonne chose pour les locataires, théoriquement, ça devrait tirer les prix vers le bas.

    Point de vue démographie, c'est plate à dire, mais Rivière-du-Loup a à toutes fins pratiques fini de vider les petits villages aux alentours, selon moi ça va être plus difficile pour cette ville de grossir désormais.

    RDL Man - 2016-02-16 08:50