Publicité
11 avril 2014 - 14:11 | Mis à jour : 14:30

Colloque sur la coopération à Dégelis

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Dégelis – Les 18 et 19 août prochain, la ville de Dégelis attend plus de 250 personnes pour un colloque sur la coopération dans le cadre du Congrès mondial acadien 2014.

Sous le thème « Coopérer c’est gagnant! », l’événement mettra à l’honneur une cinquantaine de coopératives et d’organismes de soutien. « Organisé à l’intérieur du volet économique du Congrès mondial acadien, c’est le plus important de toute l’opération. Le colloque, c’est un investissement pour l’avenir », a commenté Émilien Nadeau, président du CMA 2014.

« Ce colloque sur la coopération mettra en lumière des entreprises qui ont favorisé la coopérative comme modèle d’affaires. Ce sera l’occasion idéale pour les acteurs économiques de partager leurs connaissances et leur savoir-faire face au modèle de gestion coopératif qui s’avère un modèle d’avenir pour les milieux ruraux, tels que le territoire de l’Acadie des terres et forêts », a expliqué Serge Ouellet, directeur général de la Société d’aide au développement de la collectivité du Témiscouata.

D’ailleurs, des personnes du Témiscouata agiront comme panélistes lors du colloque : Rosaire Beaulieu, ex-président de Dynaco, Benoit Moreau, directeur général de la Coopérative funéraire des Eaux vives et Éric Bélanger, directeur de la Coopérative forestière Haut Plan vert. Notons aussi la présence de conférenciers de marque dont Monique Leroux, présidente du conseil et chef de la direction du Mouvement Desjardins et Dominique Chaussé, directrice principale des coopératives, Investissement Québec.

Le budget accordé au colloque est de 70 000 $ et l’organisation pense que les inscriptions paieront en grande partie les frais. La population du territoire de l’Acadie des terres et forêts (Témiscouata, nord-ouest du Nouveau-Brunswick et nord du Maine aux États Unis) s’élève à environ 100 000 personnes. Notez que pour le colloque, même si le territoire est majoritairement francophone, la traduction dans les deux langues sera assurée. Rappelons que le budget total du Congrès mondial acadien 2014 est de 12 millions de dollars.

« Le Congrès mondial acadien 2014 est certes un événement culturel et festif, mais par l’entremise du volet économique et celui des colloques et conférences, nous voulions instaurer au sein de ce 5e congrès un espace de réflexion qui permettra d’envisager des pistes d’avenue pour le développement de l’Acadie tant au plan social qu’économique », a conclu M. Nadeau.

Il est possible de parcourir le programme du colloque ou encore de s’y inscrire en visitant le http://www.cma2014.com/colloque-cooperation.


 

Publicité

Commentez cet article