Publicité
22 janvier 2014 - 06:00 | Mis à jour : 07:56

Les Soldates de la paix récidivent

Cathy Gagnon

Par Cathy Gagnon, journaliste

Toutes les réactions 1

L'Isle-Verte – Le 14 janvier, des élèves du niveau préscolaire de l'école Moisson-d'Arts de L'Isle-Verte, jumelé avec un mentor de 6e année du programme Unité sans violence, ont participé à un atelier des Soldates de la paix grâce au nouveau volet culturel offert par COSMOSS Rivière-du-Loup.

Les enfants de 4 et 5 ans ont réalisé chacun une soldate en argile qui sera ajoutée au projet mondial des Soldates de la paix, mené par Claude Desjardins.

Pour l'école Moisson-d'Arts, ce projet revêt une signification toute particulière puisque 18 élèves de 6e année participent au programme Unité sans violence conduit par la Sûreté du Québec. Dix-sept de ces élèves étaient jumelés avec un plus jeune pour l'aider dans la réalisation de la soldate.

« Les plus vieux prennent leur rôle de mentor au sérieux », indiquait Jocelyne Michaud, directrice de l'école et coordonnatrice du programme pour les écoles Moisson-d'Arts et La Croisée II, les deux établissements de la région parmi les 58 écoles ciblées pour expérimenter ce programme provincial.

« Tous nos élèves sont très concentrés aujourd'hui, tant dans la fabrication de la soldate que dans le processus de réflexion amené lors de la discussion. Je crois que les véritables retombées se verront à moyen et à long terme. Je vois dans la soldate un outil d'intervention concret, amène la directrice. En plus de parler de paix et de rejoindre le programme Unité sans violence, le projet amené par COSMOSS touche les arts et l'entraide, deux valeurs intégrées à la culture de l'école Moisson-d'Arts », termine Mme Michaud. Des enseignants et des parents ont également collaboré à l'atelier. Les enseignantes Chantal Désilets, du groupe de 5e et 6e années, et Vicky Dumont, du groupe préscolaire, ainsi que Véronique D'Amours, conseillère en rééducation, étaient enchantées de l'expérience.

C'est la première année que les huit COSMOSS, qui signifie Communauté ouverte et solidaire pour un monde outillé, scolarisé et en santé, sur le territoire du Bas-Saint-Laurent, développent un volet culturel.

« Le nouveau volet souhaite favoriser la connaissance des milieux culturels pour les communautés vulnérables qui ont souvent moins d'opportunité, explique Andrée Duguay, agente de liaison COSMOSS. Le projet des Soldates a été retenu puisqu'en plus d'initier au processus de création, il apporte une réflexion sur la notion de paix, une valeur importante. »

« L'idée à travers les ateliers en collaboration avec COSMOSS est de fabriquer une sculpture à quatre mains, souligne Mme Desjardins. La participation des enfants, même aux réflexions est toujours étonnante. Les jeunes amènent spontanément d'excellentes solutions, des gestes de paix au quotidien afin de rétablir la balance. »

Trois des quatre ateliers prévus ont été réalisés; deux à la Maison de la culture à Rivière-du-Loup et celui de L'Isle-Verte. La municipalité de Saint-Hubert sera l'hôtesse du dernier atelier.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • L'enseignante retraitée que je suis adore ça !!!
    À continuer et diffuser s'il vous plaît.
    Génial !

    Roseline Grand-Maison - 2014-01-22 14:09